Comment se forment les vagues ? Image via Unsplash

Environnement 20 mars 2020

Tout ce qu’il faut savoir sur les vagues

Symboles de liberté, de renouveau et de vacances ensoleillées, les vagues sont un de ces phénomènes de la nature aussi féeriques que complexes.

Symboles de liberté, de renouveau et de vacances ensoleillées, les vagues sont un de ces phénomènes de la nature aussi féeriques que complexes. Mais alors, savez-vous comment se forme une vague ? Et que pouvons-nous appeler vague, très exactement ? Voici quelques éléments de réponses. Vous ne regardez plus l’océan de la même manière !

Une vague, c’est quoi ?

Reprenons depuis le début. La houle se caractérise par le mouvement au large de l’eau d’un océan ou d’une mer sous la pression du vent. L’eau se met alors à bouger, à monter plus à descendre. Lorsque cette houle se rapproche des terres, elle se transforme alors en vagues. Des rouleaux d’eaux viennent s’écraser contre les côtes, avant de repartir vers le large sous l’effet des courants.

Image via Pixabay

Cependant, ce phénomène est loin d’être aussi simple. En effet, pour se former, la houle dépend de plusieurs facteurs. Ces facteurs étants la force du vent, l’espace disponible, et la durée des vents puissants. Bien entendu, la formation de la houle dépend également de la marée. Le facteur « espace disponible » signifie simplement qu’une houle sur un lac ressemblera à de très petits frémissements à la surface de l’eau. En revanche à l’échelle d’un océan, cette même houle pourrait engendrer d’importantes vagues.

De la houle aux vagues

Les plus grandes vagues, © Riding zone

Il est important de préciser que la formation des vagues dépend également de la forme des fonds marins, de leur profondeur, ainsi que de leur densité. De cette manière, ce sont les fonds marins qui permettent aux mouvements horizontaux de la houle, au large, de prendre de la hauteur verticalement et de se transformer en vagues l’approche des côtes.

Ainsi, lorsque le fond marin est plat, ou en légère pente, les vagues formées à proximité des côtes seront peu hautes et impressionnantes. À l’inverse donc, lorsque le fond marin est abrupt, composé de crevasses ou de pentes vertigineuses, les vagues sont elles aussi particulièrement creuses et hautes.

Ce phénomène permet d’expliquer à la fois la formation des vagues et que l’absence de réelles vagues au sein des lacs. Les conditions optimales à la formation de vagues ne sont pas réunies car les fonds des lacs sont relativement plats et doux, et l’espace renfermant l’eau est trop étroit.

© C’est pas sorcier

Il en est de même avec les mers. Celles-ci comportent des vagues moins impressionnantes qu’au sein des océans. En effet, elles ne disposent pas de l’espace nécessaire à la formation d’une houle très importante. Les bords de mers sont ainsi jonchés de petites vagues, bien loin de concurrencer les vagues immenses au large de certaines côtes océaniques.

Ed W.