Des chlamydias dans l'océan Arctique, image via Unsplash

À la une 12 mars 2020

Des nouveaux chlamydias dans l’océan Arctique

Le chlamydia

Il existe plusieurs types de chlamydias. Ces bactéries sont responsables d’infections respiratoires et génitales. De plus, la chlamydiose est notamment très répandue chez les femmes de 16 à 24 ans.

Des nouvelles bactéries ?

Des chlamydias découverts dans des zones dépourvues d’oxygène…. © Jennah Dharamshi et al, Current Biolog

C’est dans un milieu pour le moins hostile à la propagation de nouvelles bactéries : les profondeurs de l’océan Arctique. Ce sont des dizaines de nouvelles espèces de chlamydias qui ont été découvertes par des scientifiques à 3km environ de la surface de l’eau entre l’Islande, la Norvège et le Svalbard.

Soyons rassurés, les scientifiques nous l’assurent : aucune des bactéries découvertes n’est pathogène pour l’Homme. Enfin, l’étude a été relayée par la revue Current Biology.

Aurore Mailhes