Comment l'activité nautique va-t-elle reprendre ? Image libre de droits

Économie 6 juillet 2020

Un début de saison bien étrange pour le nautisme

Et la reprise du nautisme en France, comment ça se passe ?

Alors que la situation sanitaire est encore compliquée au cœur des différents pays, la question de la reprise dans certains secteurs a tendance à se poser. C’est notamment le cas du nautisme dont l’essentiel de l’activité se déroule au cours de la saison estivale, lorsque les beaux jours donnent envie aux gens de sortir de chez eux et de découvrir de nouveaux horizons.

Et désormais, la question est de découvrir comment se déroule ce début de saison alors que les conditions de déplacement entre les pays et les règles de distanciations sociales régissent les existences de chacun.

Image libre de droits

La reprise…

Les divers secteurs d’activités ont pu reprendre à des rythmes variés. Cependant la reprise du nautisme en France semble encore assez lente. Il faut dire que les différents degrés d’accès et les fortes limitations et incertitudes qui tournent autour du secteur n’ont pas été d’un grand secours.

Après une ouverture timide en raison des limitations géographiques, les différents loisirs nautiques sont désormais autorisés à reprendre. Il faut toutefois mettre en place les sécurités suffisantes à la protection de leurs clients. De ce fait, il est assuré que l’activité sera moins importante qu’elle n’aurait pu l’être dans des conditions normales.

…en France

Il est, par ailleurs, important de prendre en compte que les loueurs de voiliers, avec ou sans skippers pour accompagner les croisières, risquent de connaître une saison difficile. En effet, avec l’ouverture limitée des frontières, le risque d’une seconde vague ou les possibles quarantaines obligatoires dans le cas d’un changement de pays sont dissuasifs.

De plus l’accès aux destinations hors Europe s’avère être encore plus compliqué, ce qui rend les longues croisières bien moins attrayantes pour les vacanciers. En outre l’activité de plaisance va devoir faire face aux divers retards accumulés au niveau du passage des permis bateaux, autant au niveau du passage des examens que de la formation en elle-même. En ajoutant les difficultés et responsabilités de sécurités qui sont imposées aux professionnels, la saison risque de se compliquer.

© Thalassa

Les acteurs du nautisme vont-ils pouvoir bénéficier du plan tourisme ?


Une chose est sûre, tous les acteurs ne sont pas forcément en mesure de bénéficier du plan tourisme. Essentiellement car certains métiers semblent un peu trop éloignés du secteur. Il est possible que de nombreux professionnels puissent toutefois en bénéficier. Sinon, au moins connaître une reprise qui y serait liée. Avec les difficultés connues pour organiser des voyages en dehors des frontières, de nombreuses attentes se créent.

Parmi celles-ci, on retrouve notamment l’idée que les Français puissent se tourner vers des activités plus locales. Ils cherchent à s’octroyer des options susceptibles de les éloigner des grandes foules des plages. Il est donc envisageable de voir les acteurs du nautisme profiter de ce plan. L’espoir ? Une belle reprise à défaut d’un réel rattrapage de leur activité perdue.

Ed W.