Le skipper Jean-Luc Van Den Heede (ici à bord de Matmut avec lequel il effectue le tour du monde) est 1er de la course / Photo Gaëlle Richard

À la une 9 octobre 2018

Revivez le passage de Jean-Luc Van Den Heede à mi-tour du monde

[vidéo]

Engagé dans la Golden Globe Race, GGR 2018, le skipper Jean-Luc Van Den Heede vient de passer la marque obligée de mi-parcours.

Comme convenu dans le règlement de la course, le navigateur fait halte pour donner des nouvelles. Un stop and go qui permet à cet amateur de chanson française de donner de la voix au large de la Tasmanie!

« J’ai des conditions superbes! »

Lundi, il a indiqué, lors de la vacation radio avec son équipe à terre, que tout allait bien.

« Après ma petite escale, mais ce n’était pas une escale puisque je ne suis pas descendu du bateau et personne n’est monté à bord, je suis reparti avec le vent dans le nez, il a fallu tirer des bords mais depuis 2 jours, j’ai des conditions superbes. En ce moment j’ai un petit vent de travers d’environ 15 nœuds, j’ai du soleil dans la journée, je suis avec mon genaker qui me propulse à plus de 6 nœuds et je descends pour passer au sud de la Nouvelle Zélande. Normalement et si tout va bien, je vais passer entre l’île de Stewart et le sud de la Nouvelle Zélande. Si le temps se détériore, je passerai à l’extérieur de Stewart.J’espère que ça va continuer comme ça le plus longtemps possible, il y a une petite dépression qui essaie de me rattraper, un petit front, mais je me déplace assez bien et donc ça va. »

Le français de 73 ans est toujours premiers de cette course en solitaire autour du monde sans escale et à l’ancienne.