La vie marine sauvée d'ici 2050 ? Les baleines à bosse ont connu un rebond important de leur population depuis les années 1970, image via Unsplash

Découverte & Recherche 13 avril 2020

La vie marine sauvée d’ici 2050 ?

Des chercheurs et océanographes de plus de 10 pays différents ont examiné l'ensemble des expériences réussies ces dernières années.

Des chercheurs et océanographes de plus de 10 pays différents ont examiné l’ensemble des expériences réussies ces dernières années. Et leurs résultats sont surprenants ! Ils vont à l’encontre de ce que l’on peut entendre et lire habituellement. La vie marine pourrait-elle être sauvée d’ici 2050 ?

De fait, nous avons vu fleurir de nombreuses initiatives dernièrement visant un objectif. Restaurer la vie marine et les océans ravagés par l’action humaine.

Un léopard de mer etune otarie à fourrure d’Antarctique, image via Unsplash

La conclusion ? Oui, la vie marine peut être restaurée d’ici l’année 2050, si et seulement si, les mesures de conservation adéquates sont mises en oeuvre.

Est-ce un défi réaliste ?

Les chercheurs ont publié cet article nommé Rebuilding Marine Life dans la revue Nature.

Et selon eux, l’état des océans est extrêmement dégradé c’est un fait. LA surpêche est un fléau pour les poissons, de très nombreuses espèces marines se sont éteintes et les déserts marins se font de plus en plus nombreux.

Cependant, la démarche des chercheurs était de voir au-delà de ces constats. Il est urgent d’agir ! Ils ont établi une liste des améliorations de la vie marine aujourd’hui par rapport à la fin du 20ème siècle. Et ce bilan prouve bien qu’en agissant, les choses changent.

Un trouveau de baleines à tête de melon, image via Unsplash

Ce qui a évolué positivement

Voici une liste non exhaustive des améliorations de la vie marine lors des dernières décennies :

  • En 1968, les baleines à bosse n’étaient que quelques centaines. Aujourd’hui elles sont plus de 40 000
  • En 1880, les éléphants de mer du Nord n’était plus qu’une vingtaine. Aujourd’hui, on en compte plus de 200 000
  • En 1911, on dénombrait environ 50 Loutres de mer du Sud, aujourd’hui elles sont plusieurs milliers

Pourquoi d’ici 2050 ?

L’année 2050 est un objectif, mais un objectif réalisable car à l’échelle d’une génération. D’ici à 2050, il est possible de restaurer 50 à 90 % de l’état antérieur car évidemment, chaque écosystème a un temps de restauration différent d’un autre. Par exemple, un récif d’huîtres aura besoin d’une décennie, quand aux marais salants et aux mangroves, il leur faudra entre une à deux décennies. Mais il faudra plus d’un siècle de restauration pour un écosystème de se remettre d’un chalutage ou d’une marée noire

Aurore Mailhes