Le nouvel hôtel-restaurant des Goudes, Tuba Club, a ouvert ses portes en juillet dernier

À la une 11 septembre 2020

Tuba Club, nouveau lieu intimiste vue sur mer à Marseille

À Marseille, un tout nouveau cadre idyllique pour une nuit ou le temps d'un repas.

Niché dans le port des Goudes, petit village de pêcheurs au bout de Marseille, le Tuba a eu milles vies avant celle d’aujourd’hui. Autrefois bar-restaurant dans les années 1900, hôtel et pizzeria par la suite, puis à nouveau restaurant mais aussi discothèque, il se transforme en club de plongée au début des années 1980. Ce lieu devient mythique en accueillant le célèbre l’apnéiste Jacques Mayol et l’ancien capitaine de La Calypso du commandant Cousteau, Albert Falco, avant de sombrer dans l’oubli. 

Ce lieu, situé entre terre et mer, avec une vue privilégiée sur la Méditerranée et les îles du Frioul, a immédiatement séduit Fabrice Denizot et Grégory Gassa. Le duo marseillais a, ainsi, inauguré en juillet dernier le Tuba Club, comptant cinq chambres et un restaurant les pieds dans l’eau.

Une planque de copain, amateurs de farniente

Leur concept est simple : imaginer un lieu de détente et de déconnexion totale dans une ambiance « maillot, espadrille et cheveux salé ».

Dans cet espace de 350 m2 posé sur un rocher, les cinq chambres sont conçues dans l’esprit des cabines de bateau, où l’on s’endort au bruit du flux et du reflux de l’eau. Dans le bar-restaurant, Bruno Bousselmania propose de déguster des plats de saison autour de poissons grillés, de ceviches, de pâtes aux fruits de mer, accompagné des cocktails enivrant, à base d’épices.

@tuba.club

Une décoration « seventies » 

Pour aménager le lieu, Grégory et Fabrice ont fait appel à leur amie d’enfance, Marion Mailaender. Afin de rénover l’extérieur du bâtiment malmené par les embruns et le sel, l’architecte a choisi de refaire les soubassements en pierre calcaire, et le reste a été recouvert de bardage blanc lasuré ultrarésistant. 

À l’intérieur, elle a misé sur un mélange des genres et des époques, mixant mobilier chiné, jonc de mer au sol, contreplaqué marine pour les têtes de lit, lampes en cordage… Dehors, la terrasse et la plage sont dotées de mobilier en bois, délavé par le sel et le soleil, et de matelas et coussins rayés jaune et blanc, signature de la maison. 

Et à quelques pas de la terrasse, on découvre, cachée derrière un rocher, une échelle pour accéder à l’eau…