Epave sous-marine / Image libre de droits

Lifestyle 22 mai 2019

En Grèce, il est désormais possible d’explorer les épaves de bateaux

Grande nouvelle pour les amoureux de plongée : la Grèce propose désormais des circuits de plongée permettant aux passionnés d'histoire de visiter les plus anciennes de ses épaves antiques.

Quelles sont ces épaves ?

La première épave à être ainsi proposée au public dans le cadre d’une exploration sous-marine est celle du Peristera, datant du Ve siècle av. JC, située proche du port de Steni Valla, sur l’Alonissos. Bien que les causes de son naufrage soient inconnues, le navire demeure un véritable trésor d’observations, permettant aux plongeurs de découvrir la véritable nurserie de vie sous-marine : poissons, coraux et algues se côtoient autour de l’épave et de ses centaines d’amphores d’époque dispersées à ses alentours.

Un assouplissement de la réglementation européenne

La peur du pillage de ces épaves, véritables témoins de la période Antique, avait jusqu’à présent été entourée de réglementations strictes interdisant à toute personne de s’y approcher, hormis quelques privilégiés issus du milieu scientifique.

Les réglementations se sont ainsi assouplies devant l’engouement probable des touristes, vivement intéressés à pouvoir approcher ces bateaux légendaires. La Grèce compte sur cet assouplissement pour redynamiser l’économie touristique du pays, et sera bientôt suivie par l’Italie et à la Croatie.

L’initiative BlueMed a ainsi permis à ce projet de voir le jour, subventionné par la Commission européenne, et rendra possible l’ouverture de trois autres épaves de navires aux touristes amoureux de plongée dans le golfe Pagasitique.

Ed.W