fbpx
L'épave du Fetlar en réalité virtuelle // Photo © Adramar

Découverte & Recherche 9 septembre 2019

L’épave du Fetlar comme vous ne la verrez jamais

Cent ans après son naufrage, on peut voir le Fetlar en version 3D !

C’est une toute nouvelle application mobile, qui permet de le visiter virtuellement.

Afin de réussir cet exploit, les concepteurs de l’association Adramar ont utilisé des milliers de photographies prises sur le site du naufrage, en Bretagne. C’est une expérience visiteur unique, qui a été rendue possible par une nouvelle technologie.

Le Fetlar, un bateau de marchandise britannique

En avril 1919, le Fetlar part de Southampton, avec à son bord plusieurs tonnes de marchandises. Il doit accoster à Saint-Malo mais, le 13 avril, le bateau se cogne à un rocher, et sombre. Heureusement, son équipage survit et rejoint tant bien que mal le port de Saint-Malo, à bord de canots de sauvetage.

Le Fetlar // Photo © Adramar

Depuis 100 ans, l’épave du navire de 56 mètres repose à 26 mètres de profondeur au large du port. Il est posé sur sa quille et reçoit de très nombreuses visites de plongeurs de tous horizons. Il est miraculeusement extrêmement bien conservé, si ce n’est que sa coque en acier risque un jour de succomber à la corrosion.

Une visite en réalité virtuelle

C’est l’association d’archéologie maritime Adramar, située à Saint-Malo, qui s’est occupée de cette mission hors du commun. Il lui a fallu deux années afin de modéliser l’épave du navire en version 3D.

À l’aide de 20.000 photographies sous-marines, l’équipe a restitué les dimensions et les volumes exacts de l’épave, par le biais de la technique de l’enregistrement photogrammétrique, qui revient à établir comme en archéologie des plans et topographies.

Expédition sous-marine // Photo © Adramar

Chaque partie des objets à analyser sont repris par une double couverture photographique, afin d’être la plus réelle et complète possible. Il faut beaucoup de temps et de patience afin d’obtenir des photos aux éclairages parfaits afin de restituer la réalité visuelle.

Ainsi, elle est maintenant visible sur l’application mobile « L’épave du Fetlar », qui a été lancée en avril 2019, pour le centenaire du naufrage.

Les visites virtuelles sont l’occasion également de connaître l’histoire du navire britannique, et de découvrir les différents objets qui ont été retrouvés à son bord. On peut y voir les moindres endroits et recoins du bateau, comme si on y était.

L’application mobile est téléchargeable ici.

Pour les amateurs de sensations plus réelles, des plongées sont parfois organisées auprès de l’épave.

Ed.W