fbpx
L'épave du Titanic à plus de 3 800 mètres de profondeur // Photo via Unsplash_Noaa

Découverte & Recherche 31 août 2019

Pourquoi le Titanic pourrait-il disparaître ?

14 avril 1912 : le RMS Titanic, paquebot réputé insubmersible effectue sa première traversée de l'Atlantique entre Southampton et New York.

Le navire ne verra jamais le sol américain ! Il s’est fracassé contre un iceberg et a coulé à 3.800 m de profondeur englouti par l’océan, faisant des centaines de victimes.

La Titanic Survey Expedition 

Un corps expéditionnaire composé d’experts et de scientifiques s’est récemment rendu sur les lieux du naufrage. Sur la base d’images prises à l’aide de caméras sous marine, ils affirment que dans quelques décennies le paquebot aura complètement disparu. Leurs prévisions sont fondées sur l’état corrosif avancé de la coque rongée par des micro-organismes marins. L’acier est piqué et perforé de toutes parts.

Le but de l’expédition est de récupérer un maximum d’informations avant qu’il ne soit trop tard. Des appareils sophistiqués seront utilisés pour recueillir images et vidéos, ainsi que des données laser et sonar. Un modèle virtuel en trois dimensions sera ensuite créé afin de déterminer le niveau de détérioration et de préserver la mémoire du site.

Un engin sous-marin habité 

L’expédition se déroule à l’aide de Titan. Un engin sous-marin pouvant abriter cinq personnes et plonger à une profondeur de 4.000 m a été conçu pour aller à la découverte de l’épave et de ses secrets enfouis. Fabriqué en titane et fibre de carbone cette merveille de la technologie permet à chacune et à chacun de manipuler les équipements enregistreurs. Pouvant survivre à bord pendant 96 heures, les membres de l’équipage ont la possibilité de s’étirer à tour de rôle. Quelle que soit la profondeur de plongée, la pression de l’air à l’intérieur du submersible reste constante, éliminant ainsi le besoin de décompression pendant la remontée.

Cet équipement spectaculaire sera mis à la disposition des curieux explorateurs des mers qui rêvent de découvrir de visu l’état du paquebot après plus d’un siècle de présence sous les eaux, dès 2020. La coque du Titanic s’étant brisée en deux au moment du naufrage, elle a laissé s’échapper de nombreux débris visibles notamment sur la partie arrière. On y trouve pêle-mêle des amas de charbon, des bagages, des vêtements, des bouteilles de vin dont certaines sont encore intactes, de la vaisselle, des miroirs ou des baignoires. Ce paysage extraordinaire est à la portée de quiconque, pour la modique somme de $ 125.000 par personne !

La curiosité n’a pas de prix !

Ed.W