Les industries navales de France et les régions de l'arc atlantique, de la Normandie à l'Aquitaine, s'engagent dans l'amélioration de la compétitivité de la filière par la formation / Photo Naval Group

Économie 20 décembre 2018

Le Campus des industries navales doit accroître la compétitivité de la filière

Fort de seize partenaires, le Campus développera la formation aux métiers de l’industrie navale, un enjeu pour la compétitivité de la filière

Le Campus des industries navales est créé depuis le 8 décembre. Il regroupe seize partenaires, entreprises, syndicats et collectivités. Il se donne pour but de développer la compétitivité de la filière en France, notamment en développant la formation.

« Le secteur naval est confronté à un manque de compétences devenu structurel sur certains métiers clés, essentiellement ouvriers et techniciens, explique Dominique Sennedot, directeur du Campus des Industries Navales. Qu’il s’agisse de la maîtrise des fondamentaux ou des connaissances des caractéristiques et exigences de la filière », les entreprises ont besoin d’améliorer la formation de leurs salariés.

Augmenter les compétences et les recrutements

L’association Campus des industries navales a identifié seize métiers en tension dans son recrutement:

♦ Réaliser, fabriquer, assembler:
– Chaudronnier
– Soudeur
– Tuyauteur
– Mécatronicien naval
– Mécanicien naval
– Peintre/mouleur composite
– Usineur/fraiseur/tourneur
– Electricien
– Appareilleur
– Technicien électronicien
♦ Concevoir, rechercher, développer
– Technicien d’étude/projeteur
– Technicien d’étude/emménageur
♦ Préparer, superviser, coordonner
– Méthode
– Superviseur/conducteur de travaux
– Qualiticien
♦ Installer, Maintenir
– Technicien de maintenance (maintien en condition opérationnelle)

La mission prioritaire du Campus est de satisfaire le besoin en volume de recrutement et en compétences des industriels implantés dans les bassins d’emploi des quatre régions partenaires. De surcroît, l’industrie navale fait face à de lourds enjeux pour l’environnement et pour l’innovation.

Sur l’axe atlantique

La mission prioritaire du Campus est de satisfaire le besoin de recrutement en volume et en compétences des industriels implantés dans les bassins d’emploi des quatre régions partenaires. Les signataires et partenaires sont: les régions Bretagne, Normandie, Nouvelle Aquitaine et Pays de la Loire, les industriels Chantiers de l’Atlantique, CMN, Naval Group et Piriou, les ministères de l’Education nationale et la jeunesse, de l’Enseignement supérieur et la recherche, des Armées, du Travail et des Transports, signaient fin 2017 l’acte de naissance de cette structure, avec le soutien actif du GICAN, de l’UIMM et de BPN.

Un manque d’attractivité

Selon le Campus des industries navales, le faible niveau de formation dans l’industrie navale est dû à la fois « au manque d’attractivité de la filière et à une offre de formation initiale peu lisible, fragmentée, et inadaptée aux besoins des industriels. Ainsi, sur la soixantaine de  formations initiales existantes, une dizaine seulement est spécifique à la filière navale et les passerelles entre les différentes filières de formation sont quasi inexistantes ».