Journée mondiale de la vie sauvage, image via Unsplash

Faune & Flore 3 mars 2020

3 mars : Journée mondiale de la vie sauvage

Aujourd'hui, les animaux sont à l’honneur avec la Journée mondiale de la vie sauvage.

Aujourd’hui, les animaux sont à l’honneur avec la Journée mondiale de la vie sauvage. Cette journée revêt une importance capitale. Les perturbations écologiques causées par l’activité humaine atteignent des proportions dramatiques. Mais depuis quand existe-t-elle, et quels sont les animaux concernés ? Qui a lancé cette initiative, et comment peut-on y participer ?

© Static Flickr

Qu’est-ce que la Journée mondiale de la vie sauvage ?

Cette journée de sensibilisation permet de faire découvrir les écosystèmes sauvages au grand public, et de célébrer la diversité de la vie biologique. C’est surtout l’occasion d’attirer l’attention sur d’inquiétants problèmes qui menacent la faune et la flore du monde entier.

La Journée de la vie sauvage est principalement dédiée à la lutte contre le commerce international et le trafic d’espèces menacées. De plus, elle permet d’évoquer l’impact de la pollution sur les modes de vie des animaux sauvages.

Son thème change chaque année. Ainsi, en 2019, l’événement était centré sur la vie aquatique et les espèces marines, dont la survie est menacée par le réchauffement climatique et la sur-pêche. Mais les marées noires mais aussi par notre utilisation massive des matières plastiques non recyclables menacent l’environnement. L’édition 2020 a pour thème « préserver toute vie sur Terre ».

Image via Wikipédia

Depuis quand la célèbre-t-on, et grâce à qui ?

La Journée mondiale de la vie sauvage est une initiative de l’Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies. Elle a lieu tous les 3 mars, depuis l’année 2014. Cette date n’a pas été choisie au hasard. En effet, le 3 mars est le jour anniversaire de la création, en 1973, de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (la CITES).

Ce texte historique réglemente, de manière très stricte, le commerce des animaux, afin d’empêcher le trafic, la mise en danger et l’extinction des espèces sauvages.

© Static Flickr

Comment participer à la Journée mondiale de la vie sauvage ?

Comme pour toutes les journées de sensibilisation (la Journée des dauphins, de la mer, du climat, de la tortue …), l’efficacité de la Journée mondiale de la vie sauvage dépend de la participation de tous. Vous souhaitez vous impliquer dans cet événement ?

Commencez par partager l’information autour de vous, et par en parler sur les réseaux sociaux. Ensuite, renseignez-vous pour connaître les activités (conférences, ateliers, expositions …) organisées dans votre région. Renseignez-vous par exemple dans les musées et les mairies.

© World Wilflife Day

Si vous êtes collégien ou lycéen, proposez à votre professeur de SVT de mettre en place, pour le 3 mars, des exposés, des débats ou des projections de documentaires. Et si vous travaillez dans une entreprise, pourquoi ne pas organiser une campagne collective de sensibilisation au trafic des espèces sauvages sur votre lieu de travail ?

Sachez que l’O.N.U. propose un soutien financier à la réalisation de films documentaires, et conçoit des supports visuels (logos, affiches …). Elle les mets gratuitement à votre disposition sur le site officiel de l’événement. Cette journée vous appartient. À vous de jouer !

Ed W.