De nombreux phoques sauvés chaques années

Environnement 26 octobre 2020

Un centre recueille des animaux marins échoués à Calais

Le centre de soins de la faune sauvage de Calais secourt de nombreux phoques et autres animaux marins pour leur apporter des soins avant de les relâcher en mer.

Cela fait près de 10 ans que cet endroit existe : à Calais, les animaux marins échoués sont recueillis et soignés avant d’être relâchés dans leur milieu naturel. C’est un dispositif unique dans le Nord de la France, qui, malheureusement, ne chôme pas. Quel est ce centre ? Par qui a-t-il été créé et quelles sont ses missions ?

Un centre lié à la Ligue de Protection des Animaux

Le Centre de Soins pour la Faune Sauvage de la Côte d’Opale a été inauguré le 7 avril 2011 à Calais. Il bénéficie de locaux et d’équipements de soins pour les animaux, conçus et financés par la Ligue de Protection des Animaux du Calaisis. L’Union Européenne soutient également ce projet, ainsi que la Région des Hauts-de-France.

Le Centre s’étend sur un grand espace de 1 300 m², mis à disposition par l’Agglomération de Cap Calaisis. En tout premier lieu, il a pour mission d’accueillir et de donner les soins nécessaires aux animaux échoués sur le littoral. Pour ce faire, il contient parmi ses locaux une unité de soins intensifs, un local de quarantaine, ainsi qu’un emplacement réservé aux Nouveaux Animaux de Compagnie.

De plus, trois bassins de rééducation sont présents afin d’accueillir des espèces comme les phoques et les oiseaux marins, ainsi que quatre grandes volières.

Les autres missions du Centre de Soins

Outre l’apport de soins quotidiens pour des animaux affaiblis, le Centre doit également se tenir prêt à intervenir en cas de crise majeure, telle qu’une marée noire par exemple. Et si les services des Douanes saisissent, comme cela arrive de plus en plus, quelques animaux exotiques, ils sont alors dirigés également dans ses locaux, afin d’y être hébergés le temps nécessaire.

Sa dernière mission, et non des moindres, est d’informer le public au sujet de ces animaux marins, des dangers qu’ils courent et des soins qu’il convient de leur apporter. Car, ces animaux, tout aussi attendrissants soient-ils, et aimés du public, restent cependant des espèces sauvages qu’il faut respecter. Le Centre participe ainsi aux programmes de restaurations d’espèces menacées dans leur milieu naturel.

De nombreux animaux aidés depuis plusieurs années

Ce sont chaque année des centaines d’animaux supplémentaires qui ont besoin de soins, après s’être échoués sur les côtes françaises. Ils sont la plupart du temps victimes de filets de pêche.

Lorsqu’un animal est secouru, il est placé dans le local de quarantaine, puis dans un bassin commun. Ce sont souvent des phoques, notamment des bébés, ainsi que des oiseaux et des hérissons. Ce n’est que lorsqu’ils ont repris des forces et un peu de poids qu’ils sont remis dans leur milieu naturel.

La Ligue de Protection des Animaux du Calaisis est une association indépendante de protection animale, affiliée à la Confédération Nationale de Défense de l’Animal. Elle œuvre pour l’amélioration du sort de l’animal et sa protection, par tous moyens légaux. Elle existe depuis 1930.