Image libre de droits

Économie 25 juin 2020

Un premier trimestre 2020 positif pour CMA CGM

Comment le grand Groupe de transport maritime a-t-il pu s'adapter à la crise sanitaire ?

La crise sanitaire qui nous a frappés n’est pas sans impact sur l’économie mondiale et, notamment, le transport maritime. Sur son premier trimestre, CMA CGM a connu une baisse des volumes, forçant le groupe à s’adapter. Ce qui pour autant n’a pas baissé ses performances, bien au contraire…

Quel a été le plan de retour engagé ? Les points forts, les points faibles de cette expertise ?

La réactivité de CMA CGM

La baisse de volume du premier trimestre s’est élevée à 4,6 %. Il s’agissait donc d’ajuster la capacité tout en maintenant l’acheminement de biens et produits essentiels. Pour cela, il fallait structurer des ponts logistiques.

Un plan de retour a été élaboré, avec plusieurs étapes, telles que dynamisation du développement commercial, la réduction des coûts et la modernisation des actifs industriels et des systèmes. CEVA Logistics a revu sa stratégie d’interdépendance entre solution logistique et transport maritime, notamment en ce qui concerne le fret aérien et l’entreposage.

A été cédé un premier lot de huit terminaux portuaires. Deux encore doivent l’être d’ici cet été. En parallèle, le Groupe améliore la qualité de l’air, et s’adapte aux mesures sanitaires nécessaires.

Image via Wikimedia Commons

Les performances de CMA CGM

Les collaborateurs devant poursuivre le travail, des solutions sanitaires, commerciales et digitales ont dû être rapidement trouvées pour protéger les chaines logistiques. L’idée actuelle est de maintenir cette innovation afin de totalement réinventer le transport maritime. Développement du télétravail et digitalisation de l’industrie ont alors été de mise.

En parallèle, le Groupe poursuit le renforcement de sa trésorerie par le biais d’un prêt bancaire garanti par l’État, s’inscrivant dans un dispositif mis en place par les autorités, avec l’accord de la Commission européenne.

Logo via Wikimedia Commons

Une adaptation permanente

L’ajustement de la flotte maritime et de ses ressources logistiques aux besoins du marché est permanent. Ainsi, CMA CGM optimise sa fiabilité et protège ses flux de trésorerie. Le confinement pèse sur la consommation du deuxième trimestre 2020, ce que le Groupe a anticipé. La performance opérationnelle sera donc sans aucun doute en amélioration grâce à la maîtrise des coûts.

Ainsi, le Groupe réaffirme son rôle de leader de la transition énergétique, et renforce encore sa stratégie en plusieurs points :

  • Maîtrise des étapes de la chaîne logistique
  • Accompagnement de la régionalisation des échanges
  • Conduite de la transformation digitale du transport et de la logistique
  • Accélération de la transition énergétique de l’industrie
Image via Wikimedia Commons

Le renforcement et les projets du Groupe

L’armateur français s’implante en Afrique de l’Est à travers sa filiale logistique. Ceva Logistics vient en effet de conclure un accord représentant un investissement de taille, avec comme but plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaire. Seront également employés 1 000 salariés, en Afrique orientale et australe.

Après une année 2019 plutôt compliquée, c’est donc étonnamment en 2020 que le Groupe dégage de grands bénéfices, de l’ordre de quelques dizaines de millions d’euros.

Ed W.