Les pêcheurs s'insurgent contre le projet de restriction de pêche de l'anguille et de la civelle / Photo Pixabay CC0

À la une 10 décembre 2018

Anguille: pêcheurs VS Commission Européenne

Le Comité national des pêcheurs se dit « exaspéré » par la Commission européenne. Dans un communiqué, la profession de pêche précise que la Commission européenne propose d’étendre à la civelle et aux pêcheurs fluviaux la fermeture actuellement prévue aux autres stades de développement de l’anguille (3 mois consécutifs sur la période du 1er septembre au 31 janvier).

Les pêcheurs disent ne pas comprendre cette décision car ils ont atteint les objectifs du plan de sauvegarde de l’espèce, fixé par Bruxelles: réduction de plus de 60% de la mortalité par pêche ainsi qu’une action sur le repeuplement de cette espèce.

Disparition de l’anguille

Visiblement, cela ne suffit pas. Par conséquent, les pêcheurs souhaiteraient que d’autres activités causant la disparition de l’anguille soient touchées par les restrictions:  turbine hydroélectrique, barrage, station de pompage, pollution, espèces invasives, artificialisation et chenalisation des cours d’eau, perte d’habitats, maladies et parasites, réduction des zones humides, braconnage, prédation, réchauffement climatique, etc.