Un filet connecté et des données en temps réel

À la une 18 septembre 2020

Un filet connecté anti-déchets dans le vieux port de Marseille

Récupère les déchets à la sortie des réseaux d’eau pluviale, maintenant possible ?

Un filet connecté qui récupère les déchets à la sortie des réseaux d’eau pluviale, pour éviter qu’ils se jettent dans la mer, c’est le dispositif D’Rain crée par la start-up marseillaise Green City Organisation. Ce filet sera installé d’ici fin octobre 2020 dans le Vieux-Port.

Ancienne lilloise, installée à Marseille depuis 26 ans, Isabelle Gerente a créé la start-up Green City Organisation afin de développer des projets sportifs. À mesure qu’elle tombait amoureuse de la ville, sa conscience écologique grandissait. Et…

« Au fil de mes excursions de plongée, j’ai pu constater l’état désastreux de la Méditerranée et de tous les océans du monde. Lorsqu’il y a de fortes pluies, surtout quand il n’a pas plu depuis longtemps, les déchets terrestres sont emportés dans la mer. J’ai souhaité contribuer à la protection de l’environnement à mon niveau, en proposant de nouvelles solutions », explique la marseillaise d’adoption.

Un dispositif connecté au smartphone

Ainsi, Isabelle avec son associé et directeur technique, Thierry Dubourdieu-Rayrot, ont crée D’Rain .

Ce dispositif, labellisé par les pôles de compétitivité Mer Méditerranée et Aqua-Valley, consiste en une collerette équipée de capteurs que l’on vient fixer à à la sortie d’un réseau d’eau pluviale. Un filet y est ensuite accroché pour récupérer les déchets qui se déversent dans la mer.

Un système de transmission permet d’envoyer les données collectées par les capteurs directement et en temps réel sur le téléphone des utilisateurs. Ce système donne aussi la vitesse à laquelle le filet se remplit, et indique lorsqu’il est plein et s’il est nécessaire de le vider.

Le dispositif D’Rain s’adapte à toutes les sorties d’eau, que ce soit sur la terre ou sous la mer. L’association Green City Organisation propose également de faire intervenir une équipe de scaphandriers pour récupérer et changer les filets de leurs clients.

Un démonstrateur dans le Vieux-Port

Financé en partie par les fonds propres de l’association ainsi que par Total Développement Régional, cette innovation sera installé dans le Vieux-Port de Marseille au plus tard avant fin octobre 2020. 

« Nous allons faire appel à nos prestataires de travaux sous-marins afin de fixer le dispositif, d’environ 4 mètres sur 3, à l’exutoire », explique la fondatrice de la start-up.

Il faudra ensuite attendre le prochain épisode pluvieux pour que le dispositif fasse son travail. Les données récoltées par les capteurs seront étudiées et utilisées afin de peaufiner le projet.

L’association ne compte par s’arrêter au projet D’Rain et prépare encore de nouvelles idées.

Des projets à suivre de prêt !