• Save
»Les eaux chaudes du Golfe de Gabes« picture: Petra Boeckmann licence: CC-BY-SA 4.0

Environnement 20 janvier 2021

Tunisie – Révélatrice des des changements climatiques en Méditerranée

La Tunisie occupe une place clé au sein de la Méditerranée et les côtes tunisiennes sont considérées comme des hotspots pour les changements climatiques.

La Méditerranée, un Hotspot du changement climatique

La Méditerranée est considérée comme un hotspot pour les changements climatiques : ses écosystèmes marins, dont ceux du littoral tunisien, en subissent de plein fouet l’impact. 

Le niveau de la mer, comme celui de l’ensemble de la Méditerranée et des océans globaux est en train de monter. Le long des côtes tunisiennes, l’eau monte à un rythme de quelques centimètres tous les dix ans.

Des données marines pour le golfe de Gabès, à l’est de la Tunisie, indiquent aussi que la température de l’eau a augmenté d’environ un degré depuis le début du siècle. Les changements bio-géophysiques dans les écosystèmes marins tunisiens font actuellement l’objet d’études détaillées. L’introduction de nouvelles espèces, la migration d’autres, l’érosion côtière ainsi que les conséquences sur des secteurs clés comme la pêche ou le tourisme sont au cœur des problématiques étudiées.

L’érosion côtière et la perte des plages pour un pays touristique par excellence comme la Tunisie, en seraient des conséquences de taille. Le long des côtes tunisiennes, la température de l’eau de mer augmenterait aussi ; cela concerne toutes les côtes tunisiennes et elle serait de l’ordre de 1,2 °C le long des côtes nord et 1,4°C dans les régions peu profondes du golfe de Gabès. L’eau serait aussi probablement légèrement moins salée ce qui pourrait avoir des répercussions sur la biodiversité marine.

  • Save

Share via
Copy link
Powered by Social Snap