fbpx
En 2018, plus de 2.000 personnes ont été sauvées de la noyade par SOS Méditerranée / Photo Laurin Schmid, SOSMéditerranée

À la une 4 janvier 2019

Triste bilan. La Méditerranée ensevelit les migrants.

Triste bilan. En 2018, 2.262 personnes ont perdu la vie en mer Méditerranée. Ces migrants fuyant leur pays n’ont pu être sauvés.


L’association européenne SOS Méditerranée, qui vit à 93% de dons,  fait l’impossible pour tenter d’éviter les noyades en masse. Elle a dû se séparer de son navire Aquarius. Aujourd’hui, SOS Méditerranée, Sea Eye et Sea Watch sauvent les migrants de la noyade grâce à deux navires:  les navires « Professor Albrecht Penck » (de Sea Eye) et le navire « Sea Watch 3 » (de Sea Watch).

L’année 2019 ne commence pas mieux que la manière dont 2018 s’est achevée. 49 personnes, sauvée de la mort en mer, errent sur les navires de SOS Méditerranée en attendant qu’un port les accueille. Trois jeunes enfants se trouvent à bord.