L'immeuble Le Signal, à Soulac, se trouve au bord de la plage / Photo G. R.

À la une 6 décembre 2018

Onze députés du littoral réclament une loi pour lutter contre l’érosion

Onze députés réclament une loi, des outils et le financement pour lutter contre l’érosion côtière.


Les onze députés La République En Marche (LERM) réclament qu’un cadre juridique soit fixé (un texte voté) pour définir les priorités à mettre en place.

« Les côtes sableuses et rocheuses de l’Hexagone et de l’Outre-Mer reculent inexorablement. »

Les signataires espèrent être entendues par le gouvernement. « il faut poursuivre le travail déjà engagé dans le cadre de la proposition de loi visant à répondre aux situations d’urgence provoquées par le recul du trait de côte et à proposer des dispositifs d’aménagement adaptés aux zones concernées. Le texte doit fixer un cadre juridique en définissant le phénomène naturel. En le localisant dans l’espace. En le projetant dans le temps. En l’intégrant dans les documents d’urbanisme. »

Les signataires sont:

Les onze signataires de la tribune sont Sandrine Josso, Audrey Dufeu Schubert et Yannick Haury (députés de Loire-Atlantique), Hervé Pellois (député du Morbihan), Sophie Panonacle et Benoît Simian (députés de la Gironde), Alain Perea (député de l’Aude), Jean-Pierre Pont (député du Pas-de-Calais), Typhanie Degois (députée de la Savoie), Philippe Folliot (député du Tarn) et Stéphane Claireaux (député de Saint-Pierre-et-Miquelon), Eric Bothorel (député des Côtes-d’Armor), Frédérique Tuffnell (députée de la Charente-Maritime), Sereine Mauborgne (députée du Var), Jean-Charles Larsonneur et Didier Le Gac (députés du Finistère), Monica Michel (députée des Bouches-du-Rhône).