Photo : UMR Entropie

Environnement 24 août 2018

« Nouvelle-Calédonie archipel de corail »

[LIVRES]

2018 marque la troisième année internationale pour les massifs coralliens. À cet occasion, l'institut de recherche pour le développement (IRD) publie un livre sous la direction de l'océanographe Claude Payri

Cet ouvrage pluridisciplinaire, regroupant les contributions de plus 100 experts, dresse un bilan des connaissances actuelles des récifs coralliens en Nouvelle-Calédonie. Rédigé dans un style accessible à tous et très richement illustré, cet ouvrage s’adresse à tout lecteur intéressé par ce patrimoine exceptionnel et, au-delà, entend faire preuve de pédagogie sur les enjeux de conservation de la biodiversité, de l’environnement et des cultures.

« En 70 ans de recherches sur les récifs et lagons de Nouvelle-Calédonie, les scientifiques ont accumulé de nombreuses données sur leur histoire géologique, leur contexte océanographique et climatique, sur la richesse biologique qu’ils recèlent, mais aussi sur les menaces engendrées par le changement global pour ces écosystèmes complexes », Claude Payri.

Avec 40 000 km2 de récifs et de lagons et plus de 15 000 espèces, la Nouvelle-Calédonie abrite la deuxième plus grande barrière corallienne du monde. La zone économique exclusive calédonienne forme également le plus grand parc marin d’Europe. À l’heure où les récifs coralliens figurent parmi les écosystèmes les plus menacés de la planète, il est devenu impératif de préserver cet exceptionnel héritage environnemental et culturel inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008.

Un plongeur évolue dans un sillon entre deux éperons de récifs coralliens, près des îles Chersterfield / Photo : IRD

 

Que représente ces milieux ?

Le livre permet de découvrir l’extraordinaire diversité de ces milieux en lien avec l’histoire de l’environnement marin, de comprendre la complexité des relations entre les différents organismes qui les composent. Il accorde également une large place à la manière dont ces écosystèmes offrent aux populations des ressources essentielles et constituent l’un des socles de la culture kanak. « Ici, la mer, les récifs et les lagons ne séparent pas les Hommes, ils les lient. », explique ainsi Claude Payri.

Enfin, ces milieux constituent de précieuses ressources renouvelables, alimentaires et touristiques notamment, dont l’usage raisonné peut assurer la durabilité. Il interroge donc la capacité de résilience de ces milieux très vulnérables face aux changements environnementaux globaux et présente les dispositifs mis en place pour leur protection. « Pour préserver les récifs coralliens, il s’agit donc de limiter les impacts des activités humaines, par l’éducation, la réglementation et l’adéquation des politiques publiques aux exigences de la nature », analyse l’océanographe.

À tous les défenseurs de l’environnement et des récifs coralliens, ce livre est fait pour vous.

« Nouvelle-Calédonie, archipel de corail », sous la direction de Claude Payri, Editions IRD/Solaris – août 2018 – 288 pages dont 265 illustrations –  30€