La Grande Barrière de corail, un écosystème en danger, image via Unsplash

À la une 12 avril 2020

Grande Barrière de corail : son pire blanchissement

C'est le troisième blanchissement de la Grande Barrière de corail en seulement cinq années.

C’est le troisième blanchissement de la Grande Barrière de corail en seulement cinq années. Et c’est bien le pire de ces blanchissements dû à l’augmentation de la température de l’eau.

Le blanchissement

« Le blanchissement est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est dû à la hausse de la température de l’eau, celle-ci entraînant l’expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments. Les récifs peuvent s’en remettre si l’eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste. »

La Grande Barrière de corail

Elle s’étend sur 2 300 kilomètres et le premier épisode de blanchissement des coraux observé date de 1998. La Grande Barrière de corail est menacée par le réchauffement climatique mais ce n’est pas tout. Elle fait face a des dangers tels les ruissellements agricoles, le développement économique et l’ancathaster pourpre.

En outre, le gouvernement australien est accusé de ne pas faire suffisamment d’efforts dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, l’industrie du charbon est très lucrative en Australie. Elle emploi des milliers de personnes et le gouvernement n’est pas prêt à la sacrifier.

Aurore Mailhes