Micro-plastiques / Via especes-menacees.fr

Environnement 13 mars 2019

Les réels dangers des micro-plastiques

Notre sur-consommation de plastique est aujourd'hui considérée comme un véritable fléau environnemental envahissant la faune et la flore de nos cours d'eau. Présente le plus souvent sous forme de petites billes, appelées micro-plastiques, cette pollution s'avère être dévastatrice pour l'équilibre de notre biodiversité. Explications.

Définition des micro-plastiques

Depuis près de 60 ans, le plastique a envahit nos objets quotidiens, que cela soit sous forme de bouteilles d’eau, de couverts jetables, de flacons, de pneus, et même sous forme de vêtements. Le plastique peut également se retrouver dans nos produits cosmétiques, au sein de nos gels exfoliants, de nos produits de maquillage, et même dans nos crèmes corporelles.

Il s’avère que le recyclage du plastique est complexe et très peu mis en place, c’est de cette manière qu’en 2016, seul 26 % du plastique utilisé en France a été recyclé.

C’est ainsi que chaque année, 12.7 millions de tonnes de plastiques sont rejetés dans nos mers et océans. La dégradation lente de ce composant dure plusieurs dizaines, voir plusieurs centaines d’années, il faut ainsi compter 450 ans de dégradation pour une simple bouteille d’eau. Ces plastiques se transforment ainsi peu à peu en petite billes, d’une taille inférieure à 5 mm, qui envahissent nos océans au fur et à mesure de leur migration par les courants maritimes.

 

Micro-plastiques / Via natura-sciences.com

 

Parfois invisibles à l’œil nu, ces micro-plastiques sont très difficilement récupérables et contaminent ainsi l’ensemble de la chaîne alimentaire. On vous en parlait justement dans cet article sur le plastique retrouvé dans des animaux vivants dans différentes failles sous-marines.

Impacts sur l’environnement

Ces micro-plastiques sont aujourd’hui aussi nombreux en mer que les poissons y vivant. Cette statistique couvre des problématiques bien plus graves, autant pour la santé des océans et de leurs écosystèmes, que pour la santé humaine. En effet, la taille de ces plastiques les rend facilement ingérables par bon nombre de systèmes organiques, que cela soit par les poissons, les oiseaux, et même les coraux.
L’ingestion de ces micro-plastiques provoque, à terme, l’obstruction des organes vitaux et conduit ces êtres vivants à des morts lentes et douloureuses.

De plus, les additifs extrêmement nocifs contenus dans les micro-plastiques se propagent peu à peu dans les océans, entrainant une dévastation lente, mais certaine des écosystèmes marins. Ces additifs se retrouvent ainsi, par effet de chaîne, dans nos assiettes via les poissons, l’eau, et même la bière que nous ingérons. Ces polluants contenants des taux records de perturbateurs endocriniens, qui peuvent créer chez l’homme de graves troubles de santé tels que de l’obésité, des cancers ainsi qu’une infertilité.

Pour davantage d’informations, vous pouvez visionner cette vidéo sur l’origine et les impacts des micro-plastiques.

 

Si vous voulez en savoir encore plus, vous pouvez visionner cette conférence de Christophe Lambert, Docteur et Ingénieur de Recherche au CNRS (HDR).

Ed.W