Via l'AFP

À la une 24 juin 2019

Les épaves de bateaux de la SNSM ont été retrouvés

 2 navires ont fait naufrage

Le vendredi 7 juin 2019 est un jour noir pour la Vendée. Vers 10 h le Carrera et son capitaine pêcheur s’engagent en mer alors que la tempête « Miguel » gronde et prévoit plus de 6 m de houle. La mer agitée déferle sa violence et met en alerte la Société Nationale de sauvetage en mer (SNSM) qui envoie en urgence un bateau pour venir en aide au patron-pêcheur.
La violence des vagues et des conditions météorologiques dangereuses retournent le bateau et c’est à près de 800 m des côtes de Tanchet que les 3 des 7 sauveteurs de la SNSM ont trouvé la mort en héros.

Les épaves rejetées par la mer

Le 8 juin l’épave des sauveteurs, le Jack Morisseau est rejetée sur les cotes de Tanchet et le 10 juin l’épave du Carrera a été retrouvée, gisant à vingt mètres de profondeur au large des Sables d’Olonne. Toutes deux ont été déplacées à quelques mètres par les experts de l’enquête ouverte par les Sables d’Olonne.

Le ministre de la transition écologique, François de Rugy s’est rendu sur place rapidement afin de tenir une conférence de presse partage « la très grande tristesse des familles et celle de la communauté maritime » mais n’oublie pas de rappeler que : « les consignes de sécurité météorologiques doivent être respectées »

Ed.W