Le lac Tanganyika, image via flickr

Insolite 28 avril 2020

Le saviez-vous ? Le lac Tanganyika

Le lac Tanganyika est d'une richesse exceptionnelle. Malheureusement il est aussi gravement menacé...

Aujourd’hui nous ne parlons pas de mer, ni d’océan. Pourtant le lac Tanganyika, au nom peu évocateur est extrêmement important pour la planète….

Alors, le saviez-vous ?

1. Le deuxième plus grand du monde

L’incroyable lac Tanganyika possède de nombreuses caractéristiques. Il se situe en Afrique et fait partie des Grands Lacs d’Afrique. Il se trouve qu’il est le deuxième plus grand lac en terme de surface après le lac Victoria et avec une superficie de 32 900 km² (oui, comme la Belgique). Mais ce n’est pas tout !

En effet, Tanganyika est le troisième plus grand lac du monde en terme de volume d’eau après la mer Caspienne et le lac Baïkal. Il est le second lac le plus profond au monde et les rivières Malagarazi, Rusizu, Lufubu, Lunangwa et Ifume y déversent 24 km³ d’eau chaque année ! Ce volume est nettement augmenté avec les pluies qui elles y déversent 41 km³ chaque année. Le lac Tanganyika a un tel volume d’eau que sa totalité se renouvelle en 485 ans.

Le lac par temps couvert, image via Wikipedia

2. Le plus long lac d’eau douce

Le lac Tanganyika a une forme quelque peu atypique tout en longueur. Cela lui confère le titre de plus long lac d’eau douce du monde ! Avec ses 677 km de longueur, il mène la danse et s’étend le long de la frontière de la Tanzanie à l’est, et de la République démocratique du Congo à l’ouest.

Autre caractéristique extraordinaire est que le lac contient environ 18% du volume d’eau douce libre de la surface de la Terre.

3. Des eaux limpides

Le lac Tanganyika est connu et reconnu pour une particularité spécifique : la limpidité de ses eaux.

Les eaux du lac font sûrement partie des plus claires au monde. Elles sont d’une limpidité exceptionnelle et on peut y voir jusqu’à environ 25 mètres de profondeur. En effet, l’eau du lac possède une composition particulière et est d’une richesse minérale incroyable.

Cependant, ces paramètres très particuliers rendent la vie d’êtres à l’intelligence développé impossible après 200 mètres de profondeur. Les seules formes de vie pouvant y survivre sont alors les bactérie anaérobies. Pourquoi ? Et bien ceci est tout simplement en partie expliqué par l’absence d’oxygène dans ces zones, qui est remplacé par du sulfure d’hydrogène.

4. Une biodiversité exeptionnelle

Espèce de poisson vivant dans le lac, le Neolamprologus cylindricus, image via Wikipedia

En étudiant le lac Tanganyika, on découvre également qu’il abrite une biodiversité très riche. C’est un réel écosystème qui subsiste notamment grâce aux vagues naturellement formées à l’intérieur du lac.

Il est de plus reconnu pour les espèces endémiques qu’il abrite, signifiant que ces espèces n’existent pas dans un autre écosystème. On y dénombre jusqu’alors pas moins de 400 espèces de poissons différentes ! Ces espèces vivent en harmonie dans cet écosystème qui leur correspond.

On retrouve finalement le cobra d’eau dans ce lac. Le cobra d’eau est reptile qui s’est adapté aux conditions d’une vie sub-aquatique.

5. Un lac en danger

Malheureusement, le lac Tanganyika est proie au changement climatique et aux actions humaines. Il est la source principale de vie pour plusieurs millions de personnes et nous le rappellons, il représente près de 20% de l’eau douce disponible sur Terre.

Des pêcheurs sur le lac, image via Wikipedia

Aujourd’hui, il est gravement menacé et influencé par la surexploitation des ressources, la pollution, notamment liée à l’intensification de l’agriculture ainsi qu’à la surpêche et recherche d’hydocarbures…

En 2017, on lui a même donné le titre de « Lac le plus menacé du monde » car sa situation se dégrade fortement et les nombreuses espèces uniques qui l’habitent sont en danger.

Aurore Mailhes