Via actunautique.org

Environnement 1 juillet 2019

« Le plus grand nettoyage de l’histoire » a officiellement débuté !

Saviez-vous que chaque minute qui passe correspond à un camion poubelle de déchets reversé directement dans les océans ?

Saviez-vous que les micros plastiques sont responsables de la détérioration des coraux, en plus de bouleverser en profondeur l’équilibre de la biodiversité marine ?
À l’heure de l’urgence climatique et de la nécessité absolue d’agir pour la préservation de la biodiversité, de nombreuses initiatives écologiques voient le jour. Le projet the Ocean Cleanup en fait partie, et annonce une révolution dans l’histoire de la gestion des déchets en mer.

Qu’est-ce que c’est, the Ocean Cleanup ?

Afin de comprendre le fonctionnement de ce vaste projet, il est essentiel d’appréhender les parcours empruntés par les déchets au sein des océans. Ces derniers, poussés par les courants, se regroupent au sein de parcelles de déchets océaniques, autrement dit, des monticules de déchets stagnent dans des espaces maritimes définis, et continuent de s’y accumuler sans aucune réelle dispersion possible.

Le projet the Ocean Cleanup souhaite ainsi utiliser cette force des courants afin de capturer les déchets dans un système de flotteurs, long de 600 m, nommé System 001. Ces flotteurs permettent de raccorder une jupe de 3 mètres de profondeur, qui peut ainsi récupérer les déchets en mer sans l’utilisation d’une énergie autre que celle des courants marins.

Objectif et avancement du projet

L’objectif serait ainsi de récupérer une partie des déchets jonchant les océans mondiaux, sans l’utilisation d’une énergie extérieure. Le matériel à bord sera, de plus, propulsé à l’énergie solaire. L’équipe du projet souhaite ainsi retirer 90 % des déchets plastiques présents dans les espaces maritimes d’ici à 2040.

À la fin de l’année 2018, et quatre mois après le lancement du prototype de l’Ocean Cleanup, il a pourtant fallu rapparier le système de nettoyage. En effet, une section de 18 mètres de la barrière s’est accidentellement décrochée. La cause la plus probable de cet incident serait une usure prématurée du système de nettoyage. Ainsi, le projet a dû être mis en suspens durant les mois nécessaires aux réparations de la barrière, ainsi qu’au renforcement global du prototype. Des modifications d’envergure sont ainsi en cours, afin de permettre à Ocean Cleanup de remettre à flot son projet durant les mois à venir.

 

 

Ed.W