Le petit voilier blanc est Matmut skippé par VDH sous voile d'avant seule suite à son chavirage / Photo via Twitter @gcodinad

Dossier 27 novembre 2018

Le gardien du phare du Cap Horn prend Van Den Heede en photo

Cette photo est déjà mythique car elle renverse le regard. Habituellement, ce sont les marins qui prennent le phare en photo

Le gardien du phare du Cap Horn prend Van Den Heede en photo. De l’autre bout du monde, voici des nouvelles du skipper Jean-Luc Van Den Heede. Premier de la course autour du monde sans escale et sans électronique, VDH, a passé le Cap Horn ce week-end.


La photo du skipper vu du Horn

Cette photo est impressionnante à plus d’un titre. Elle témoigne du quotidien que peut vivre le skipper, dans les grains et sous voile d’avant seule suite à son chavirage. Elle est une des rares, prises par un non professionnel, de la lanterne du mythique Cap Horn. Habituellement, ce sont les marins qui le prennent un photo. Là, le regard s’inverse.

La petite histoire d’une grande amitié


Il se trouve que Jean-Luc Van Den Heede et sa compagne se trouvaient dans ce même phare en janvier 2014. « On était dans ce phare le 1er janvier 2014 , avec le gardien de phare de l’époque , qui passait 1 an la bas isolé avec sa femme et son fils » se remémore Odile, émue.

G. R.