La sole repérée de nuit dans le fond du bassin d'Arcachon prend la couleur du sable / Photo Sylvain Coudougnan

Faune & Flore 30 janvier 2019

Le camouflage de la sole repérée par un plongeur nocturne

La sole, véritable caméléon des fonds sous-marins, se confond avec le sable. Au Cap Ferret, un plongeur nocturne a dégainé plus vite que l'animal

La sole, poisson plat vivant sur le fond de la mer, est un véritable caméléon. Elle prend la couleur du sable dans lequel elle s’enfouit afin de mieux s’y dissimuler. Dans le bassin d’Arcachon, à la pointe du Cap Ferret, un plongeur nocturne a dégainé son appareil photo avant que l’animal ne disparaisse totalement. Sylvain Coudougnan réussit à montrer l’étonnante capacité de camouflage de la sole commune.

Deux yeux du même côté

La sole est connue pour son faciès inhabituel. En effet,  ce poisson est tout plat, de corps et de « visage ». Il vit posé sur son côté gauche. Ses deux yeux se trouvent du même côté du corps, sur le côté droit, ce qui lui permet de voir quand elle est posée sur le fond.

Son côté droit, le seul visible, est marron, avec des taches. Il peut changer de couleur, pour devenir de la couleur du sable. Ce stratagème lui permet de se camoufler pour échapper aux prédateurs et approcher ses proies puis les capturer. La sole est carnivore et se nourrit de petits vers marins, de crustacés et d’autres petits animaux qui vivent dans le sable.

A table!

Selon Les pêcheurs de Bretagne, « la chair fine et délicate de la sole est très appréciée. La sole est souvent proposée entière vidée sur les étals. Elle pourra être dégustée entière ou en filets, avec ou sans peau suivant la taille et les modes de cuisson choisis. Pour une cuisson idéale, il est conseillé de laisser la peau et de poêler côté peau. »

G. R.