Image libre de droits

Insolite 3 juin 2019

La première compétition de ramassage de déchets d’Europe s’est tenue à Marseille

Ce jeudi 30 mai, les plages marseillaises et de l'Escale Borély ont accueilli un évènement inhabituel : une compétition de ramassage de déchets. Explications.

Une première en Europe

Cet événement, inédit en Europe jusqu’alors, a rassemblé près de 80 participants, accompagnés d’une vingtaine de sportifs de haut niveau, ainsi que de certains acteurs de la célèbre sitcom « Plus Belle La Vie ». Pour l’occasion, près de 12 associations de préservation de l’environnement étaient présentes, afin de soutenir l’initiative. Des étudiants de l’Amos-Sport-Business-School, ont participé à l’évènement bénévolement, en encadrant toute la logistique du rassemblement.

Enfin, et au vu du nombre impressionnant de déchets ramassés sur le parcours des participants, trois points relais ont été mis en place, sur les plages de Prado Sud, Prophète et Maldormè, afin de permettre aux participants de déposer leurs sacs de détritus pleins, avant de reprendre la compétition.

Affectueusement nommée « Le Grand Défi », cette compétition avait pour objectif de pallier, du moins en partie, au fort taux de pollution de la mer Méditerrannée, considérée à ce jour comme la plus polluée au monde.

Allier l’utile à l’agréable

L’ensemble des participants se sont retrouvé par groupes de deux, un kayakiste et un plongeur, puis se sont relayés sur une distance de 8 km afin d’amasser le plus grand nombre de déchets possible. Les organisateurs souhaitaient faire de cet événement une activité sportive et ludique avant tout, avant de susciter l’envie de participer au plus grand nombre. Pari réussi : le taux de participation a explosé, au point ou les organisateurs durent refuser des inscriptions. Petit bonus : un grand saphir en plastique recyclé était caché sur le parcours de la compétition, afin de renforcer l’idée d’une chasse au trésor.

L’évènement a ainsi rencontré un grand succès, puisqu’en tout, 1.2 tonnes de déchets ont été ramassées par les participants en pleine mer Méditerranée. Mieux encore : l’équipe gagnante a eu l’opportunité de choisir une association de préservation de l’environnement à qui elle renverserait la totalité de son gain. Mieux encore, l’équipe ayant ramassé les objets les plus insolites, parachutes, trottinettes, etc., ont également eu droit à un prix tout particulier, avec la possibilité de reverser les gains accumulés à une association de leur choix.

Enfin, au terme de la compétition, des ateliers de sensibilisation ont été organisés par des associations locales et nationales afin d’informer au mieux le public sur l’urgence environnementale. Plusieurs activités de nettoyage ont, de plus, été organisées sur les plages environnantes.

 

 

Ed.W