Image libre de droits

Dossier 19 avril 2019

Interdiction des pailles, gobelets, cotons-tiges : où en sommes-nous ?

Retour sur la politique contre le plastique en Europe.

Le 19 décembre 2018, la Commission, le Parlement européen et le Conseil européen signaient un accord provisoire pour interdire 8 catégories de produits jetables du marché intérieur d’ici 2021. Cette directive a été votée officiellement par le Parlement européen le 27 mars 2019.

Les institutions européennes ont statué rapidement

La Commission avait fait la proposition aux deux co-législateurs de l’Union européenne en mai 2018. La procédure accélérée de décision a donc été très rapide.
Pour Frédérique Ries, rapporteur du texte adopté largement : « Le plastique empoisonne nos mers, il tue leurs habitants et il nous menace, nous, au bout de la chaîne. Il était urgent d’agir ».

Quelles sont donc les catégories concernées ? Assiettes, couverts, pailles, touillettes, tiges pour ballons, cotons-tiges et contenants alimentaires et gobelets en polystyrène expansé seront interdits à partir de 2021.

La France était pionnière en la législation mais doit aller plus loin

Le législateur français s’était déjà emparé de la question dès 2016 avec la loi sur la biodiversité, et avait prévu l’interdiction des cotons-tiges en 2020. Mais le texte français ne prenait pas en compte tous les produits ciblés par le texte européen, comme les produits faits de polystyrène expansé, utilisés dans les fast-foods (kebabs) ou pour les boissons chaudes, ou les ballons de baudruche à tige.
La France devra aussi renforcer les interdictions qu’elle avait mis en place, car les exemptions prévues par la France sur les produits en plastique biosourcé ont été ignorées par l’Union européenne. La France avait élargi la règlementation avec la loi sur l’alimentation du 30 octobre 2018.
Cependant, en matière de recyclage, la France n’était pas le bon élève de l’Union européenne, comparé aux Pays-Bas ou à la Slovénie, comme l’illustre le graphique suivant.

 

Pourcentage de déchets recyclés en Europe / via capital.fr

 

Si donc la France avait prévu une date limite en 2020, le texte européen fait de 2021 la date butoir de transposition des règles.

Plus de 70% des déchets des mers et océans

 

Via baslespailles.org

 

Le plastique composerait 95% de la pollution marine, selon WWF. Les 8 familles de produits jetables représenteraient 70% de tous les déchets échoués dans le monde. Dans la seule Europe sont produits annuellement 25 millions de tonnes de déchets en plastique. Seul un quart est recyclé…

Recycler les bouteilles en plastique (objectif 95% pour l’UE) et interdire les principales composantes, c’est ainsi éviter de voir des tortues, baleines, phoques ou oiseaux mourir du fait de cette atroce pollution.

 

 

De nombreuses alternatives pour remplacer les produits en plastique

Pour remplacer les couverts en plastique, des alternatives en bambou ou en bois existent. De même pour les pailles, qui pourront être trouvé en papier biodégradable voire en métal dans les magasins. Ce qui est sûr, c’est que les marques devront trouver des solutions pour capter les marchés des produits jusqu’alors jetables (comme les briques de jus de fruits). Un vrai champ d’innovation pour les entreprises. Mais le plus durable reste le zéro déchet.

Ed.W