Comment se forment les flocons ? Image via Pixabay

Insolite 10 février 2020

Zoom sur les flocons !

La neige a pour particularité de rajouter une touche de magie à toutes les circonstances : des réunions de famille aux batailles de boules-de-neige endiablées, et des soirées au coin du feu aux premières descentes de ski. Décryptons ensemble le phénomène de formation des flocons, afin de mieux comprendre ce qui rend la neige si magique.

Des conditions d’apparition précises

Saviez-vous que la formation de la neige nécessite des conditions très particulières ? Ainsi, trois points sont essentiels : des températures inférieures à zéro degrés Celsius, la présence de microparticules, telles que de la cendre ou de la poussière, ainsi que la présence de vapeur d’eau. Si l’une de ces conditions n’est pas présente, la formation de neige est alors rendue impossible.

En revanche, si ces trois conditions sont réunies, alors la magie peut opérer : la vapeur d’eau présente dans l’air que nous respirons monte en altitude, puis se loge au sein de nuages ou la température n’excède pas les -10 degrés Celsius. La vapeur d’eau se condense alors en très petites gouttelettes, qui finissent par geler, et à s’agglutiner autour des microparticules que nous avons cité plus haut. C’est ainsi que se crée la forme si particulière des flocons de neige.

Poussés vers la terre par leur poids, les flocons se décrochent alors des nuages, et tombe sur la terre. Si ces derniers traversent des courants d’air de température inférieure à 0 degré Celsius, alors les flocons se démultiplient et se renforcent.

Une singularité au sein de la nature

© Val Thorens, la naissance d’un flocon

Bien qu’il soit habituel de voir des sommets de montagnes enneigés, il est important de se rappeler que tous les flocons de neige sont absolument uniques dans leur forme. En effet, chaque flacon possède bien six branches distinctes, et il s’agit de leur seule similarité. En effet, chaque flocon de neige est formé selon ses conditions de naissance première, puis change d’aspect au cours de ses péripéties vers la terre. Son apparence peut ainsi être modifiée par les chocs avec les autres flocons, ou par des changements brusques de températures, par exemple.

Certaines grandes tendances ont pu être démontrées cependant : ainsi, nous savons que plus les températures sont basses, plus les branches du flocon seront longues. À l’inverse, plus les températures seront élevées, plus les branches seront épaisses. La prochaine fois que vous aurez la chance d’observer la neige tomber, pensez donc à ces milliers de flocons, tous identiques à première vue, et pourtant si différents.

Ed W.