APNEE
  • Save

Sport 13 octobre 2021

Deux français champions du monde en apnée !

C’est un titre mondial qu’il convient d’aller chercher au plus profond de soi ou plutôt au plus profond de la mer. Grâce à une plongée de près de 4 minutes, les français Arnaud Jerald et Abdelatif Alouach sont devenus champions du monde d’apnée en poids constant bi-palmes lors des championnats du monde qui se déroulaient samedi 9 octobre 2021 à Kas en Turquie.

Deux générations pour une même performance

Si les deux hommes champions du monde cette année partagent la même nationalité française, ils sont en revanche d’une génération bien différente. En effet, Arnaud Jerald est considéré à 25 ans comme l’un des très grands espoirs de la discipline quand son copain de sélection Abdelatif Alouach, âgé lui de 41 ans, fait partie des plongeurs très expérimentés.

C’est d’ailleurs le plus jeune des deux qui a établi la marque à battre. Il était alors un peu plus de 10h00 en Turquie lorsque Jerald est descendu en apnée à –116 mètres de profondeur. Une très jolie performance qui le place à seulement 2 mètres du record du monde du russe Alexey Molchanov qui s’établit donc à 118 mètres de profondeur. Une performance qui allait lui ouvrir les portes d’une médaille d’or. Mais quelques minutes plus tard, un autre français, Abdelatif Alouach allait lui aussi descendre à la même profondeur de 116 mètres. Les deux français offrent donc un titre partagé inédit à l’équipe de France et deux médailles d’or encore plus savoureuses.

  • Save
Arnaud Jerald savoure sa victoire. © T. TERAJIMA

« Je ne voulais même pas participer »

La saveur de cette médaille d’or est même peut-être plus inattendue encore pour le jeune Arnaud Jerald qui n’avait plus la motivation pour participer à ce championnat du monde turc. En effet, Jerald, qui avait déjà été médaillé de bronze aux mondiaux 2017 et médaillé d’argent en 2018, semblait avoir déjà bien réussi sa saison en réalisant pas moins de 4 records du monde dont deux dans le prestigieux Vertical Blue aux Bahamas au mois de juillet.

Le plongeur marseillais confiera alors qu’il pensait il y a quelques semaines que sa saison « était terminée » et qu’il « n’avait plus envie d’aller profond ». Il a donc posé ses valises en Turquie sans savoir réellement s’il prendrait part à l’événement mondial. Puis, au fil des plongées, le jeune plongeur à retrouver le plaisir d’aller plus profond dans l’eau en même temps que des sensations excellentes. Il décida donc au dernier moment de se présenter pour ce championnat du monde. Une idée qu’il ne risque pas de regretter puisque cela lui a donc permis de conquérir le premier titre mondial de sa jeune carrière.

Sans rien enlever au talent et au mérite de nos deux tricolores, rappelons tout de même que leur principal concurrent et recordman du monde Alexey Molchanov n’avait pas pu participer à cette finale de championnat du monde. Il avait en effet été, plus tôt dans la compétition, disqualifié pour avoir plongé sans palmes. Mais rien ne viendra assombrir le véritable exploit de nos deux français champions du monde.

APNEE
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap