La liberté en mer d'Islande

À la une 30 septembre 2020

Deux bélugas retrouvent la semi-liberté

Deux bélugas remis en liberté après 10 ans de captivité.

Après plusieurs années de captivité dans un aquarium en Chine, deux bélugas ont retrouvé la semi-liberté dans un sanctuaire marin destiné aux cétacés en Islande.

Après six semaines d’adaptation à leur nouveau milieu dans des enclos du sanctuaire marin de la baie de Klettsvik, sur la côte sud de l’Islande, « Petite blanche » et « Petite grise », deux femelles de 900 kilos chacune mesurant quatre mètres de long, ont pu nager librement dans une baie d’un peu plus de 30.000 mètres carrés.

La baie de Klettsvik est connue pour avoir déjà accueilli l’orque Keiko du film « Sauvez Willy » entre 1998 et 2002.

Capturée par un centre de recherche russe en 2011, puis utilisées pour divertir les visiteurs de l’aquarium chinois Changfeng Ocean World, les deux bélugas, dont l’âge est estimé à 13 ans ont enfin pu trouver la paix en Islande.

« La libération complète n’est plus une option assez viable pour des animaux ayant vécu si longtemps en captivité », selon Sea Life Trust.