Illustration du gouf de Capbreton en 3d, imaginé à son plus bas niveau d'eau par l'infographiste Olivier Marci / Illustration Olivier Marci

Littoral 23 juillet 2018

Capbreton-Nazaré. Jumelles de gouf. Images de ouf!

[VIDEO]

Une plongée de 6 minutes dans le canyon sous-marin aussi profond qu'est haut celui du Colorado. A Nazaré, au Portugal, même cause=>même effets

En 6 minutes, la magnifique vidéo d’Olivier Legrand, « Les goufs à l’honneur » nous plonge dans le pourquoi du comment du canyon sous-marin des Landes. Les deux villes de Capbreton, dans les Landes, et de Nazaré, au Portugal, font face au même genre de gouf.

Pas un hasard si les jumelles de l’Atlantique sont des sites incontournables du surf mondial.

La légendaire vague géante de Nazaré

Capbreton, dans les Landes. Découvrez le canyon sous-marins profond de 4.500 m de hauteur, comme le Mont-Blanc. D’où vient cette faille? Pourquoi provoque-t-elle l’énorme vague surnommée « la nord d’Hossegor »? Pourquoi le gouf a servi d’abri aux marins lors des tempêtes?

Nazaré, Portugal. Pourquoi la canyon produit les plus grosses vagues du monde, la légendaire vague géante? Comment les grosses houles de l’Atlantique percutent les trains de houles qui déferlent sur le sable?

Les plus grands spécialistes du gouf

Cette vidéo, réalisée par Olivier Legrand, de la société Get Up spécialisée dans les images nautiques, réunit tous les spécialistes des goufs: Hugo Verlomme, l’IFREMER, Les Universités de Bordeaux / Pau, Instituto Hidrogràfico Portugal, Ville de CapbretonMunicípio da NazaréLes AquanautesOceanperf FranceGouf de Capbreton. En projection à la MOP de Capbreton.

Gaëlle Richard

Olivier Marci, la 3D entre passé et futur

Poète, artiste, un brin scientifique, pas mal de technique et beaucoup d’élégance. Olivier Marci, infographiste, illustrateur 3d et photographe basé à Capbreton, a réalisé une vue du gouf… sans eau. Sans la mer, on y voit mieux! Il se sert des données scientifiques et des techniques du futur pour mieux expliquer le passé.

La jetée du port de Capbreton, travaillée par la poésie et la technique de l’infographiste / Illustration Olivier Marci

Pour lui, l’image en trois dimensions ne date pas d’hier. « Héritière de la perspective à l’italienne, l’image de synthèse permet la représentation d’objets complexes en images fixes ou animées » écrit-il sur son site. Elle permet de « Reconstituer un passé disparu ou en ruine, Imaginer l’impossible, Visualiser l’invisible, Anticiper l’avenir! »

Pour le gouf de Capbreton, il s’en est servi pour réaliser cette étonnante image surgie de nulle part. Il a mêlé les données bathymétriques de l’IFREMER et une « vue d’artiste » du même lieu à -20.000ans (océan plus bas de 120 mètres). Une image de ouf!

G. R.