Les habitants de Bargny ont débuté la construction de la pirogue / Photo Gref

Insolite 3 octobre 2018

Au Sénégal, la pirogue du village sert à l’insertion des jeunes

Le Groupement des éducateurs sans frontières cherche des fonds pour créer une pirogue outil d'insertion des jeunes et des femmes

Au Sénégal, à 30km de Dakar, la pirogue du quartier agrège bien des espoirs. Dans cette ville, Bargny, il n’y a pas que les plages de sable fin et le paysage paradisiaque (et la futur centrale à charbon). La pauvreté règne dans certains quartiers. Comme dans celui de Barnier. C’est là qu’une ONG africaine et le Groupement des éducateurs sans frontière (Gref), une association française, lancent la fabrication d’une pirogue comme outil de lutte contre la pauvreté.

Construire une pirogue et miser sur la pêche

Le projet des bénévoles du Gref consiste à faire fabriquer une pirogue par un chantier-école pour former les jeunes aux techniques de construction. Ensuite, ils apprendront les techniques de pêche et de sécurité et la maintenance du matériel (filets, pirogue, moteurs). Le produit de la pêche, engendré par la pirogue des jeunes, servira à faire vivre la Maison communale, coeur du projet humanitaire.

Tout un projet autour du bateau

La construction a commencé, financée par EIFFAGE SENEGAL et la municipalité de Bargny. L’un des objectifs est également de former les animateurs de la maison commune : deux bibliothécaires, deux animateurs du cyber centre, six animatrices pour l’école communautaire, deux animatrices pour l’accueil péri scolaire. Car cette maison recevra environ 200 enfants de 3 à 5 ans pour les aider à faire leurs devoirs le soir après la classe. Cela permettra aux femmes de pouvoir se consacrer à la vente des produits halieutiques. Et ainsi faire naître l’intégration des femmes et une nouvelle économie. Car « la transformation des produits de la pêche, qui est un atout important pour les femmes, est actuellement insuffisante » indiquent les bénévoles français.

Au total, le projet coûtera 163.730 euros. L’association se mobilise en Bretagne, Nouvelle-Aquitaine et Midi-Pyrénées pour récolter des fonds.

Renseignements: 06.81.78.98.40.
Gaëlle Richard