Une anémone photographiée par Jean-Pierre Ségonnes / Photo J-P.S.

Dossier 17 septembre 2018

Anémones et sépioles les yeux dans les yeux (et en images étonnantes)

[vidéo]

Deux plongeurs girondins remportent le premier prix du concours vidéo de la Fédération de plongée sous-marine

Deux plongeurs girondins décrochent le graal du concours de vidéo de la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM). Jean-Pierre Ségonnes et Claude Clin filment les anémones du bassin d’Arcachon depuis plusieurs années. Les deux amis se passionnent pour ces animaux d’une beauté romantique. Plongeurs amateurs de haut niveau et professionnels de l’audiovisuel, ils passent leur temps libre à se documenter sur le comportement des anémones de mer et autres animaux intrigants des profondeurs.

Les plongeurs sous-marins girondins se sont spécialisées notamment dans les anémones bijoux. Ces animaux marins font partie des plus belles espèces d’anémones.

Belles et mortelles anémones

Les tentacules des anémones sont urticantes pour l’homme et mortelles pour les animaux. Qui s’y frotte s’y pique… sauf le poisson-clown qui peut, en se frottant régulièrement contre les anémones tropicales, être immunisé. Il vit ainsi dans l’anémone et se trouve alors protégé de ses prédateurs.

Dans le bassin, l’araignée des anémones, la crevette et le macropode sont insensibles aux effets urticants de l’anémone. Elle alimente ses hôtes en éléments nutritifs. Elle n’a que très peu de prédateurs et chassent grâce à leurs tentacules.

Jean-Pierre Ségonnes a également surpris une jeune sépiole revêtue d’une tenue pailletée. De quoi réaliser un joli cliché.

Une jeune sépiole dans le bassin d’Arcachon, photographiée de nuit / Photo Jean-Pierre Ségonnes

« Robe de paillettes pour cette jeune Sépiole de 2 cm. La taille adulte ne dépasse pas les 5 cm. Un animal vraiment étonnant avec sa capacité à changer de couleur presque instantanément » explique le plongeur sur sa page Facebook.