Image libre de droits

Faune & Flore 27 juin 2019

Zoom sur les tortues marines !

Les tortues marines sont des animaux marins connus de tous, réputés pour installer leurs oeufs sur les plages du globe et de faire le bonheur des plongeurs amateurs.

Les véritables informations à leur sujet ne sont que très peu popularisée, pourtant, il est possible de trouver 6 espèces différentes de tortues rien qu’aux alentours des côtes françaises. Plongez à la découverte d’un animal aussi surprenant que menacé.

Connaissez-vous réellement les tortues marines ?

Il faut savoir que ces animaux marins sont présents dans l’ensemble des océans du globe, à l’exception de l’océan Arctique. Membre de la famille des Chelonioidea, leur corps est composé de cuir, et non pas d’écailles comme les croyances populaires le laissent à penser. Elles sont également équipées de griffes et de pattes palmées, leur permettant de parcourir de grands espaces.

Habituellement solitaires, les tortues marines ne quittent l’eau que pour pondre des œufs, qu’elles enfouissent dans le sable, le long des côtes. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il est possible d’en observer les plus grands attroupements. Les tortues marines pondent souvent leurs œufs sur la même plage qui les a vus naître, guidées par d’impressionnants couloirs sous-marins ainsi que par les champs électromagnétiques de la terre. Après leur éclosion, les petites tortues se hâtent à rejoindre les fonds de l’océan, ou elles passeront les premières années de leur vie, avant de rejoindre la haute mer à l’âge adulte.

Les experts ont récencé sept espèces de tortues marines, sur les 330 espèces de tortues, tous milieux de vie confondus. On peut ainsi rencontrer de nombreuses différences entre les différentes espèces marines : la tortue luth, la tortue verte, la caouanne, la tortue imbriquée, la tortue olivâtre, la tortue de Kemp ainsi que la tortue à dos plat. Ces espèces possèdent chacune sa particularité. Par exemple. la tortue luth peut mesurer jusqu’à 2m et peser jusqu’à 400kg, tandis que la tortue de Kemp ne mesure que 70 cm au maximum, pour un poids de 50 kg pour les plus gros spécimens. De plus, certaines espèces de tortues marines sont carnivores, comme la tortue à dos plat, tandis que d’autres sont herbivores, comme la tortue verte.

L’activité humaine tenue responsable de leur déclin

Ces diverses espèces sont toutes, malheureusement, menacées par l’activité humaine. La pollution, le braconnage ainsi que l’augmentation du trafic maritime perturbent la durée de vie, la reproduction ainsi que la migration des tortues marines. Ainsi, la tortue imbriquée et la tortue de Kemp sont considérées comme en danger critique d’extinction, tandis que la tortue verte est considérée comme en danger. La réduction des déchets ménagers, la diminution drastique de notre consommation de poissons ainsi que des activités motorisées en pleine mer et sur les plages, pourraient ainsi être des pistes de solution afin de protéger durablement ces espèces fascinantes.

 

 

Ed.W