fbpx
Identité visuelle de l'exposition Paradoxes

Environnement 14 novembre 2019

Quand l’art se tourne vers la fragilité des océans

Paradoxes, « la force de l’art au service de la fragilité des océans »

L’exposition Paradoxes qui s’étend sur toute la surface du deuxième étage du Musée Mer Marine de Bordeaux alerte sur la fragilité des océans. En effet, le nom complet de cette exposition exceptionnelle annonce un thème fort et extrêmement actuel : « La force de l’art au service de la fragilité des océans ».

Alliant faits scientifiques et dénonciation de l’impact de l’homme sur les écosystèmes, vous pourrez découvrir au musée les quatre artistes Flore Sigrist, Philippe Pasqua, Gérard Rancinan, Ben Thouard. Quatre artistes aux styles variés, qui se rejoignent toutefois pour livrer un message puissant à travers leurs oeuvres uniques et envoûtantes.

Zoom sur ces quatre artistes de talent


Philippe Pasqua

Artiste-peintre autodidacte, Philippe Pasqua s’est imposé au fil des années comme l’un des artistes majeurs de sa génération. Son profil est insolite et ses oeuvres colossales impressionnent, mais pas que. Son art est engagé et résonne dans nos esprits et bouscule des aprioris malheureusement parfois ancrés. Philippe Pasqua incite à la réflexion et met en scène des espèces en danger, en voie de disparition et disparues.

Le message ? Il faut préserver la planète.

Les oeuvres ? Découvrez notamment l’imposante mâchoire de Mégalodon en inox et le container rempli de méduses en verre.

La mâchoire de Mégalodon, de Philippe Pasqua

Gérard Rancinan

Photographe de haut-vol et engagé, Gérard Rancinan se définit lui-même comme « témoin éveillé des métamorphoses de notre humanité ». Fort d’un parcours riche en expériences, il est devenu à 18 ans, le plus jeune photo-journaliste de France.

À travers l’agence Sygma, puis à travers sa propre agence, il a partagé l’actualité mondiale. Ses oeuvres photographiques sont là aujourd’hui afin d’essayer de comprendre et d’illustrer la société et ses comportements.

Vous pourrez notamment découvrir ses oeuvres intitulées Horizon, Terre des Hommes, et Narcisse.

Terre des Hommes, de Gérard Rancinan

Flore Sigrist

Artiste contemporaine de prodige, Flore Sigrist peint depuis sa tendre enfance. Reconnue dans le monde entier, elle offre au monde tableaux et sculptures dont l’ambivalence passionne.

Entre paix des couleurs et frénésie du geste, Flore Sigrist est acclamée par le public et « refuse toute mode et toute concession » selon Alain Renner, Vice-Président du Sotheby’s France.

Au sein de « Paradoxes », soyez curieux et allez admirer Lagune d’Aquitaine, Nébuleuse ou encore Anoxie océanique.

Oeuvre de Flore Sigrist, à droite de l’image

Ben Thouard

La photographie et les océans : deux thèmes qui se sont rejoints pour faire naître la vocation de Ben Thouard. Fils de marin et passionné de photographie depuis l’adolescence, Ben Thouard a suivi une spécialisation dans les sports aquatiques. Installé à Tahiti et doué d’un oeil exceptionnel, il est rapidement l’un des photographes qui comptent dans le monde du surf.

Aujourd’hui il offre des clichés de vagues comme on ne les a jamais vues, exceptionnelles. Le musée expose 10 de ses photos : un vivier pour les amoureux de la beauté de l’océan.

Photographies de vagues, de Ben Thouard
Aurore Mailhes