Le grand aventurier reprend le large // Photo libre de droit via unsplash

Découverte & Recherche 20 juillet 2020

Mike Horn : son incroyable aventure autour de l’Arctique

L’explorateur Mike Horn repart à l’aventure de l’Arctique

Malgré la péripétie en Arctique, l’hiver dernier, dont la finalité s’est avérée désastreuse, notre célèbre explorateur quinquagénaire, repart encore une fois à l’aventure, plus sûr de lui. Prêt à braver les dangers et les contraintes des glaces arctiques, son bateau lèvera la voile pour sillonner les mers de l’Arctique. Il compte profiter pleinement de cette expédition avec un objectif bien précis : partager son expérience avec d’autres et se lancer dans une aventure collective.

Un départ attendu par tous ses fans

Son voilier de 35 mètres en aluminium baptisé « Pangaea » a quitté le port de Brest à destination du Groenland, hier mercredi. Notre téméraire explorateur ne démontre aucun signe de stress ni de crainte à bord. A contrario, en tenue décontractée et pieds nus, on ressent plutôt une grande excitation.


Mike Horn raconte le récit de sa dernière aventure avec son léger accent suisse accompagné par de grands mouvements de mains. Même si son fidèle compagnon de route Borge Ousland et lui-même ont failli y passer, il veut retenter à tout prix l’aventure. Il nous parle des conditions extrêmes auxquelles ils ont été confrontés : 7 à 8 heures de marche par jour avec un froid glacial allant de -2 °C à -45 °C. Ils étaient à bout de force et manquaient de nourriture. Mais après les difficultés et obstacles, ils ont pu s’en tirer sains et saufs. L’écouter nous donnait l’impression d’avoir vécu ces aventures en personne, frissons et suspens s’entremêlent et nous envahissaient !

De nouvelles collaborations en lice

Mike Horn embarque dans l’aventure avec le navigateur Bernard Stamm. C’est à ce dernier que revient la tâche de déposer l’explorateur au beau milieu des glaces pour une mission d’environ de 2 mois, qui devrait le conduire à Svalbard (Norvège).


Au cours de l’aventure, il sera rejoint par des Youtubers réputés comme Amixem, le Grand DJ et Cyrilmp4. La cible : 14 millions d’internautes qui se familiariseront avec ces sujets, à savoir l’écologie, l’environnement, l’aventure, etc.

Une mission scientifique plutôt qu’un exploit

Tout le monde doit connaître l’impact du changement climatique, notamment dans le Nord. Lors de cette mission, aucun record n’est à la clé. La flore et la faune ne sont plus préservées, une crise sanitaire est à prévoir ! Cela est largement causé par la diminution des échanges maritimes. Ils vont observer le comportement des baleines afin de les comparer aux données présentes en partenariat avec la Fondation Ocean Alliance. Les relevés météos seront également communiqués à l’Unesco.

Ed.W