Le lit du phare de Kerbel offre une nuit magique avec une vue à 360°

Insolite 7 mai 2018

L’unique phare habitable de France est à vendre

Le phare de Kerbel, près de Lorient, est mis en vente. On y dort, à 25m de hauteur, en face de Belle-Île et de Groix

Le seul phare habitable de France est à vendre. Le phare de Kerbel, à Riantec, à côté de Lorient est l’unique phare français, l’un des rares en Europe, où l’on peut dormir dans l’espace de l’ancienne lentille. A 25m de hauteur, il domine la petite mer de Gâvres. Il coûte 1,56 million d’euros. Du lit, le regard balaie l’horizon breton, de la Presqu’île de Quiberon, à Belle-Île puis Groix et Lorient.

Le propriétaire, un Morbihannais, a acquis cet ancienne propriété du service des Phares et balises en 2004. Il a mené des travaux pharaoniques pour parvenir à créer un espace cosy, sans extravagance, luxueux par son originalité et la qualité des matériaux utilisés pour sa rénovation. Celle-ci a duré une année et demi. Ce chef d’entreprise passionné par les vieilles pierres ne savait pas vraiment, lorsqu’il a acheté, qu’il allait en faire gîte et chambres d’hôtes. Il veut aujourd’hui passer la main.

Au pied du phare, la maison du gardien a, elle aussi, été réhabilitée en logement à louer, avec sa coquette véranda. Le studio du phare de Kerbel (20m²) et la maison du gardien ont accès à la piscine et au sauna qui se trouve ingénieusement lové dans l’ancienne lanterne déposée à terre.

Submergés par les médias

L’agence immobilière Demeures marines, de Vannes, est submergée d’appels de médias depuis qu’elle a publié l’annonce. « Nous l’avons mise en ligne en début de semaine et nous sommes submergés d’appels des médias, sourit Maud Caudal, fondatrice de l’agence. Nous sommes pourtant habitués à vendre des biens atypiques. »

« C’est la première fois que je vends un phare.  C’est une belle aventure. »

Le profil des éventuels acquéreurs est « une clientèle parisienne ou étrangère (belgique, suisse, allemagne) ou quelqu’un de local, une entreprise, pour en faire, par exemple, un lieu emblématique ». Demeures Marines a déjà plusieurs visites programmées.

Il n’y a pas que le phare de Kerbel qui est à vendre. L’ensemble comprend également l’ancienne chambre à huile (une petite maison rénovée) et la maison du gardien du phare. De LA gardienne en réalité.

Honorine a choyé Kerbel

Honorine le Guen a été l’une des rares, sinon la seule, femme gardienne de phare. Elle l’a occupé et choyé de 1925 à 1972 (hormis durant l’occupation allemande). Fille du gardien du phare de Pen Men, au bout de l’Île de Groix juste en face de Riantec, elle a dédié sa vie au phare de Kerbel dès l’âge de 23 ans. Elle en a vécu les évolutions techniques. Pendant sept ans, Honorine Le Guen le fait fonctionner à l’huile, stockée au pied du phare et dont le local d’entrepôt est devenu un coquet gîte. La lanterne a été électrifiée en 1932, évitant ainsi à Honorine de porter les litres d’huile pour allumer la mèche tout en haut de la tour, au sommet des 123 marches.

L’agence immobilière met également en vente l’ancien sémaphore de la Croix au bout de l’Île de Groix, au prix de 1,9 million d’euros. « C’est un pari fort pour la propriétaire venue de Paris, qui a fait une rénovation de standing sur les dix pièces de cette demeure d’exception » précise Maud Caudal.

Pour dormir à 360° en haut du phare de Kerbel, il ne va pas falloir tarder car les candidats sont déjà en lice.

Gaëlle Richard

Le phare de Kerbel et la maison du gardien se trouvent sur la commune de Riantec

Le studio du phare de Kerbel comprend un espace banquette/lit à gauche (la cuisine et la salle de bain se trouvent à droite)

Une partie du plancher est monté sur vérins hydrauliques afin de laisser la place pour entrer

La piscine jouxte le sauna situé dans l’ancienne lanterne (grise) déposée

En haut des 25 mètres, la vue s’étend sur la petite mer de Gâvres

A l’horizon, l’Île de Groix s’éclaire, le soir venu, des éclats blancs du phare de Pen Men