Laurent Jaurey, cofondateur de Loeva, a testé la planche de paddle transparente dans les bassins de l'aquarium de Biarritz / Photo Loeva

Découverte & Recherche 17 octobre 2018

Loeva invente un paddle de luxe transparent et éclairant

L'entreprise basque vient de présenter son concept au Monaco Yacht Show. Elle cible l'univers du luxe

Le paddle transparent n’est plus une utopie. A Bayonne, Vanessa Pretotto et Laurent Jaurey franchissent la barre.  Ils peuvent désormais surfer sur le line up du très haut de gamme. Les Basques sont les premiers sur le marché avec, bien plus qu’un produit, un concept. Loeva vient de présenter au Monaco Yacht Show sa première planche de paddle transparente et éclairante. Son coeur de cible: le secteur du luxe.

L’expérience au-delà de la planche

On pourra vivre une expérience nouvelle, une sensation inédite. La planche de Loeva est totalement translucide. « Le nouveau matériau est deux fois plus transparent que le verre » affirme Laurent Jaurey. On est à 1° du cristal. »

La planche Loeva permet en outre de découvrir le monde sous-marin tout en glissant discrètement à la surface. Sa lumière, pudique mais efficace, éclaire le fond sans pour autant déranger la faune.

Testée avec les requins

Le cofondateur de Loeva a été le premier à tester l’éclairage. Et il a connu de jolies surprises.

« Nous avons pu tester la planche dans le bassin des requins, à l’Aquarium de Biarritz . »

La lumière attire les poissons sans les effrayer. Avec cette transparence le plus étonnant est que « eux aussi nous voient! » Dans le bassin de l’Aquarium de Biarritz, « les requin passaient sous la planche et pivotaient pour nous regarder! » Laurent Jaurey se retrouve nez à nez avec les requins biarrots plutôt interloqués.

La planche de paddle totalement transparente a été présentée au Monaco Yacht Show / Photo Loeva

Une matière 100% aquitaine et française

Vanessa Pretotto et Laurent Jaurey imaginent cette planche depuis quatre ans. Ils trouvent, après moult péripéties et pas toujours des coups de mains, un partenaire de taille, le groupe Arkema. Celui-ci connaît le milieu nautique en tant que sponsor du navigateur Lalou Roucayrol, qui va s’élancer sur la Route du Rhum. Le projet basque est même incubé au sein du centre de recherches d’Arkema à Lacq.

« Il nous a fallu deux ans pour résoudre la majorité des problèmes techniques. »

Pour une partie de la fabrication, ils s’adressent à un thermoformeur de Toulouse spécialisé dans l’aéronautique, Soplami. Bayonne, Pau, Toulouse, la haute technologie du Sud-Ouest dans une planche de luxe.

Ce verre acrylique nouvelle génération est « hyper résistant aux chocs et aux attaques chimiques » précise Laurent Jaurey.

Hôtels de luxe et yachting

Vanessa Pretotto et Laurent Jaurey ont présenté leur innovation, en avant première mondiale, fin septembre au salon du yachting de Monaco. « Nous ciblons le secteur du luxe et de l’ultra-luxe » tranche Vanessa Pretotto.

« On ne vend pas une planche mais une expérience. »

Plusieurs propriétaires de yachts réunis dans les salons monégasques pour la soirée de gala ont déjà passé commande. Les planches sont produites en édition très limitée.

Elles mesurent 3,30 mètres et pèsent 15kg. « On peut en outre pratiquer du yoga, de la gym, de la méditation… »

« Et dire qu’au début, on nous prenait pour des surfeurs utopistes » sourient les fondateurs de Loeva. Aujourd’hui, ils sont partenaires du Monaco Yacht Show et ciblent soixante hôtels sélectionnés dans le monde, « pas davantage ».

« Nous continuerons à travailler avec le savoir-faire français et aquitain car nous y sommes attachés » disent-ils après avoir réalisé leur projet avec 0% d’aide publique.

Gaëlle Richard