fbpx
Monstre du Loch Ness // image libre de droits

À la une 13 septembre 2019

L’incroyable monstre du Loch Ness serait-il une anguille géante ?

Le 5 septembre 2019, les recherches d’un scientifique néo-zélandais viennent conforter l’hypothèse que le fameux Nessie ne serait non pas une espèce datant du jurassique, mais une anguille géante.

L’ADN, une source fiable

C’est en analysant et séquençant plus de 250 échantillons d’eau provenant des profondeurs du lac d’Écosse, que le généticien Neil Gemmel, chercheur à l’Université d’Otago à Dunedin en Nouvelle Zélande, a découvert la présence abondante d’ADN d’anguille.

Qui est vraiment « Nessie » ?

Le mythe de l’insaisissable monstre des profondeurs du Loch reste proie à de nombreuses théories, plus ou moins crédibles. Le mystère n’est pas encore résolu, cependant l’hypothèse se concrétise grâce à ces tests ADN qui font grandement avancer les recherches.

Aurore Mailhes