fbpx
Photos aériennes du lac des Dagueys de la ville de Libourne. Gironde. ©DEIS

À la une 19 octobre 2019

Libourne : une vague artificielle éocologique ?

La côte de la Nouvelle-Aquitaine est un lieu extrêmement attractif pour les passionnés de vagues et surfeurs de tous horizons et le nombre de licenciés de la Fédération Française de Surf a même doublé lors de ces dix dernières années en Gironde.

C’est avec cette croissance que naissent de nombreux projets de spots de surf artificiel dans le département. Et pourquoi pas à Libourne ?

Ce sont 40 hectares que la mairie de Libourne viendrait à louer à la société « Wave riding solution » afin de voir fleurir la fameuse « Okahina Wave« . Les vagues produites mesureraient entre 60 centimètres et 2 mètres de hauteurs, tout en consommant « entre six et dix fois moins » que des technologies similaires.

Et si Libourne devenait un incontournable du parc à surf ?

Aurore Mailhes