Les hydroliennes de Blue Shark power System seront immergées dans les canaux d'irrigation en Grèce / Photo Blue Shark Power System

Économie 29 janvier 2019

Les hydroliennes bordelaises dans les fleuves grecs

La société Blue Shark Power System, basée à Bordeaux, a décroché un contrat pour positionner ses hydroliennes dans le sud-ouest de la Grèce. Les énergies marines renouvelables s’exportent bien.

Un partenariat de vingt ans

La société vient de signer un  protocole d’accord et de coopération avec la région d’Etolie Acarnanie située en Grèce. « Ce protocole d’accord, d’une durée de vingt ans, porte jusqu’à 30 MW soit l’équivalent de 100 hydroliennes Blue Shark River. Au terme de ce protocole, Blue Shark Power System exploitera directement ou par l’intermédiaire d’une filiale locale la production de ces turbines qui sera revendue ensuite au réseau d’électricité grecque » indique la société dans un communiqué de presse.

Dans les canaux d’irrigation

Ces hydroliennes seront positionnées dans les canaux d’irrigation. « Située à la périphérie de la Grèce Occidentale, la région d’Etolie Acarnanie est traversée par des kilomètres de canaux essentiellement utilisés par les agriculteurs pour irriguer leurs champs à l’aide de pompes à eau alimentée au diesel » poursuit la start-up bordelaise fondée en 2013 par Philippe Rebboah.

La société devrait également obtenir un marché avec la République de Djibouti pour l’installation de 495 hydroliennes fluviales de 240 kW, selon l’Usine Nouvelle.

G. R.