Le stickGlide est un sport mixant marche nordique et paddle / Capture écran

Sport

Le stickGlide, nouveau sport pour marcher sur l’eau

Nouvelle discipline de glisse, le stickGlide est sélectionné pour les Trophées de l'innovation Océan

Verdict le 20 septembre. On saura si un nouveau sport de glisse prend son envol. Primé ou pas aux Trophées de l’innovation Océan, le stickGlide est né. Les Marseillais sont les premiers à pratiquer ce mix entre ski de fond et stand-up paddle (SUP).

Inventé par Lionel Silvy, directeur général de Spordo et formateur depuis 15 ans à l’Ecole de la Deuxième Chance à Marseille, le stickGlide est un sport très complet. Il permet de faire travailler le haut du corps autant que le bas, la motricité et l’équilibre. Sans compter le plaisir d’un sport de pleine nature, celui de la glisse, le tout accessible même aux non-sportifs et aux plus jeunes.

Innovation respectueuse de l’environnement

Le stickGlide concoure parmi les 13 autres innovations sélectionnées par les Trophées de l’innovation Océan, initiative du ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français et Patricia Ricard Présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard et porte-parole de la Plateforme Océan et Climat remettront les prix le 20 septembre.

Un nouveau sport de glisse

Le stickGlide promet de nouvelles et bonnes sensations sur l’eau. Il s’utilise en mer, sur un lac, une rivière ou n’importe quel plan d’eau.

« Le Stickglide reste une activité non violente qui fait fonctionner toutes les parties musculaires, bras, jambes, dos, abdos, … vous éviterez le travail unilatéral qui occasionne souvent des blessures dorsales et/ou des tendinites. Les muscles profonds sont sollicités sans aucun traumatisme » promet la présentation des Trophées de l’innovation Océan. Côté pratique, il l’est tout autant qu’il se veut bénéfique pour la santé. « Cette activité permet de travailler les muscles profonds, la proprioception et l’équilibre. Au bout de 10 minutes la prise en main est actée. Les produits rentrent dans un coffre d’une voiture, ils sont légers et maniables. »

Il sera probablement sur les plages l’été prochain.

Gaëlle Richard