Compétition de grosses vagues à Mavericks, image via Wikipédia

Insolite 22 avril 2020

Le saviez-vous ? L’incroyable vague Mavericks

Découvrez d'où vient cette célèbre vague et comment sa célébrité s'est construite.

Bien connue des surfeurs de gros, la légendaire vague Mavericks est considérée comme l’une des plus dangereuses au monde. Située au nord de la Californie et plus précisément à Half Moon Bay, elle peut atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur les jours de forte houle.

Une vague qui a du chien

Dans les années 1960 une bande de trois surfeurs, Alex Matienzo, Jim Thompson et Dick Knottmeyer découvre un nouveau spot au large de Pillar Point. Ils ont pour habitude d’emmener avec eux leur berger allemand du nom de Maverick. Celui-ci suit les surfeurs dans l’eau, tant et si bien que ces derniers devront l’attacher à leur voiture pour éviter qu’il ne soit happé par les vagues. C’est d’après Maverick que sera nommée la fameuse vague quelques années plus tard.

Le break de Mavericks, image via Wikipedia

Les dents de la mer

Si l’on peut penser, à juste titre, que surfer un monstre d’écume comporte déjà son lot de dangers, vous n’êtes pas au bout de vos peines car les eaux de Mavericks sont infestées de grands requins blancs ! Plusieurs surfeurs ont déjà subit des attaques de squales sur le spot. De quoi mettre à l’épreuve les surfeurs les plus aguerris.

Le pionnier

Après le passage de Matienzo, Thompson et Knottmeyer, le spot de Mavericks fut oublié pendant un temps, jugé beaucoup trop dangereux pour la pratique du surf et de la navigation. Ce n’est que plusieurs décennies plus tard qu’un surfeur prénommé Jeff Clark fera découvrir Mavericks au monde entier. Jeff Clark rama pour la première fois jusqu’à Mavericks en 1975, alors âgé de 17 ans.

© Surfer films

Tous ses amis avaient refusé de le suivre, jugeant l’aventure trop dangereuse. Durant 15 ans, Clark sera seul à surfer la vague, non pas pour conserver le spot pour son usage personnel, mais parce qu’il n’était parvenu à convaincre aucun autre surfeur de l’existence de cette vague incroyable !

Le passage à la postérité

En 1990, Clark parvient finalement à convaincre deux surfeurs de l’accompagner à Mavericks. À partir de ce moment, la popularité du spot ne fera que grandir auprès des big wave riders. Elle va bientôt acquérir la notoriété qu’on lui connaît aujourd’hui. Mavericks inspirera même Hollywood avec le film « Chasing Mavericks ». Ce film raconte l’histoire vraie de Jay Moriarity qui réussit l’exploit de surfer Mavericks à seulement 16 ans. Maverick va encore inspirer la firme californienne Apple qui nomma une version de son système d’exploitation « Mavericks ».

Anaïs Mailhes