Petit à petit l'eau fait son nid

À la une 9 octobre 2020

Le club privé de Trump aura bientôt la tête sous l’eau

« Tôt ou tard, il faudra battre en retraite »

En Floride, l’heure n’est plus au déni ! On lit même sur les façades des bus qui sillonnant la ville de Miami l’inscription :  » Le changement climatique est réel « . Le sujet est au coeur de la presse local, si bien que le journal local, The Miami Herald, a crée un poste spécifique dédié au changement climatique.

Auparavant climatosceptique, le gouverneur républicain de la Floride, M. Ron DeSantis, a recruté l’année dernière des scientifiques et des conseillers afin de préparer la péninsule aux impacts du changement climatique.

Le niveau de la mer est monté de 7 cm depuis 1992, mais la dynamique s’est accélérée ces 15 dernières années. L’eau pourrait monter jusqu’à 86 cm d’ici 2060. Et, les millionnaires installés dans leurs villas en bord de mer ne sont pas à l’abri. Parmi les potentiels réfugiés climatiques de luxe figure l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, dont le club privé de Mar-a-Lago devrait, d’ici 2050, être enseveli par 30 cm d’eau 210 jours par an.