©Brest Atlantiques

Économie 16 décembre 2019

L’arrivée du premier Brest Atlantiques

Brest vient d’accueillir encore une fois une course d’exception. Plusieurs grands skippers sont déjà venus dans la célèbre cité bretonne afin de battre des records, comme Thomas Coville ou encore François Gabart, notamment sur la course Brest Oceans.

Des géants de la voile y concourent régulièrement en solitaire ou en équipage, en monocoque ou en multicoque.

Quels sont les résultats de cette toute nouvelle course brestoise ?

Les gagnants de la Brest Atlantiques à bord de leur Maxi Edmond de Rothschild © Yvan Zedda

Brest Atlantiques : une nouvelle course qui tient ses promesses

Avant d’annoncer les résultats, faisons un retour sur la création de cette course bretonne. Course transatlantique de navigation à la voile, elle se déroule avec deux escales. Elle part de et revient à Brest, et se court sur 14 000 milles en Atlantique Nord et Sud.

Les trois étapes de la course sont : les 5 000 milles de Brest au Brésil, les 3 250 milles du Brésil à l’Afrique du Sud, et les 7 000 milles pour le retour à Brest, en passant par les côtes africaines.

Ce sont 4 maxi-coques Classe Ultim de 32 mètres de long qui la disputent :

  • Sodebo Ultim 3 (de Thomas Coville et Jean-Luc Nélias)
  • Maxi Edmond de Rothschild (de Franck Cammas et Charles Caudrelier)
  • Actual Leader (de Yves Le Blevec et Alex Pella)
  • Le trimaran MACIF (de François Gabart et Gwénolé Gahinet)

Prévu initialement le dimanche 3 novembre, le départ a finalement eu lieu le mardi 5, à cause du passage de la tempête Amélie. Dès le début de la course, les 4 bateaux franchissent l’équateur dans de très bons temps, avec un écart de 17h entre le premier et le dernier.

©Scan Voile

Les résultats de la première Brest Atlantiques

Les vainqueurs sont Franck Cammas et Charles Caudrelier, qui sont arrivés au bout de 28 jours, 23 heures et 24 minutes. C’est leur deuxième grande victoire depuis leur association qui a eu lieu en mai dernier, et après avoir remporté la Fastnet Race en un temps record au mois d’août.

Il a fallu 2 jours et 21 heures supplémentaires à la paire François Gabart et Gwénolé Gahinet afin de monter sur la deuxième marche du podium, devant Yves Le Blevec et Alex Pella. Malheureusement, le quatrième multicoque a dû s’arrêter le 22 novembre après avoir subi plusieurs endommagements, notamment une avarie du safran et une perte de l’arrière du flotteur tribord.

Parcours Brest Atlantiques, ©Brest Atlantiques

Les vainqueurs ont déclaré à l’arrivée qu’ils s’attendaient à une course variée, et qu’ils n’ont pas été déçus. Ils ont vécu tour à tour les 4 saisons, et ont été obligés de composer avec la météo pour remporter cette belle victoire.

Ed. W.