Thomas Cardin a été le pilote d'essai du Figaro 3 / Via ouest-france.fr

Sport 2 juin 2019

La Solitaire Urgo Le Figaro débute !

Rendez-vous le 2 juin 2019 sous le pont de Saint-Nazaire pour le départ de la cinquantième course en solitaire Urgo Le Figaro sur le nouveau Figaro Bénéteau 3.

La Solitaire Urgo Le Figaro Cinquantième Édition

La première course a eu lieu en 1970 de Brest via Laredo en Espagne et arrivée à Pornic. Le vainqueur Joan de Kat navigateur aventurier vit maintenant sur un atoll du Pacifique. Les fondateurs de la Solitaire Urgo Le Figaro ont souhaité une course en solitaire avec étape et chrono mais sans assistance et ouverte à tous les navigateurs. Depuis 1980, le type de bateau a été imposé.

De Saint-Nazaire à Roscoff

Une course hors norme, où comme l’écrit Serge Messager (sport24) cette course est « l’aimant des amants de la course au large ». Quarante-huit skippers prendront le départ de Saint-Nazaire pour Kinsale en Irlande et arrivée à Dieppe. La tentation est forte car nombre de vainqueurs y reviennent tout comme une douzaine de petits nouveaux se lancent ce défi. Départ donc le 2 juin à l’embouchure de la Loire pour une traversée de La Manche vers Kinsale , arrivée vers le 5 juin. Départ le 9 juin pour la suite vers le nord jusqu’à l’ile de Man puis arrivée à Morlaix. Troisième étape, le dimanche 16 juin un peu comme un contre la montre cycliste puis le 22 juin de Morlaix pour 460 milles dans la Manche jusqu’à Dieppe.

Les Navigateurs favoris

Au départ sur le nouveau bateau Figaro 3, équipé de foils, parmi les skippers, quatre femmes, une Suissesse et trois Françaises douze débutants tentés par l’aventure hors normes et parmi les 32 navigateurs restants, on trouve des précédents gagnants comme
Desjoyeaux, Beyon, Èliès, Gautier ou Le Cléac’h. Mention spéciale pour Gildas Morvan qui participe pour la vingt-deuxième fois à la course.

 

 

Ed.W