Isabelle Autissier est président de WWWF et musicienne et conteuse / Photo Youtube maxresdefault

Environnement 25 octobre 2018

Isabelle Autissier. « Laisser faire l’océan plutôt que de le cultiver »

La navigatrice, présidente de WWF, préconise de ne "pas cultiver l'océan"

Isabelle Autissier, navogatrice et présidente du Fonds mondial pour la nature WWF (World Wide Fund for Nature) préférerait que l’homme ne « cultive » pas l’océan.

L’océan n’est pas un truc unique

La navigatrice plaide pour le respect de la biodiversité dans sa spécificité géographique. Elle met en garde contre les délocalisation d’espèces. « L’océan n’est pas un truc unique » dit-elle. Elle craint que l’utilisation de l’océan pour cultiver ne perturbe son équilibre. « La nature fait cela bien mieux que nous. Foutez la paix à la morue, laisser la pondre et la nature va tout à fait se reconstituer ».

L’île de plastique, « un fantasme de journaliste »

Isabelle Autissier affirme qu’il « n’y a pas d’île de plastique » mais précise que la présence de plastique dans les océans « impacte les océans ». « En 2050, il y aura plus d’objets en plastique que de poissons dans la mer ».

La navigatrice conteuse et musicienne

Isabelle Autissier, on le sait moins, est également conteuse et musicienne. Elle sillonne la France pour proposer, avec Pascal Ducourtioux, un conte musical, créé en 2004, « Une nuit, la mer ». Elle y aborde la protection de l’océan et de l’environnement.