Des albatros espions ? Image via Pixabay

À la une 28 janvier 2020

Des albatros remplacent les drones ?

La pêche illégale est un réel fléau pour les océans. S’il existe des drones pour surveiller les mers et repérer les bateaux de pêche illégaux, ces derniers n’ont pas l’intelligence des albatros !

L’albatros, le géant des air

En effet, l’albatros est un vrai géant des airs. Son envergure exceptionnelle peut atteindre jusqu’à 3,50 mètres et son endurance lui permet de parcourir des distances incroyables, éloigné de la moindre terre.

Les albatros, une envergure et des capacités exceptionnelles, image via Pixabay

Ces oiseaux sont capables de repérer un bateau à 30km de distance, pour les suivre pendant des heures. Grâce à leur aide, les scientifiques français ont estimé qu’un tier de bateaux pêchent illégalement dans les mers australes.

C’est pour le projet « Ocean sentinel » que les exceptionnelles capacités de 169 albatros des îles Crozet, Kerguelen et Amsterdam vont être utilisées à des fins scientifiques, pour détecter les radars des navires de pêche.

Aurore Mailhes