fbpx
Le plancton, biomasse essentielle des océans, image via Pxhere

À la une 19 novembre 2019

De moins en moins de diversité dans l’Océan

Le Tara nous livre l’un des résultats de son expédition. Grâce à des milliers d’échantillons collectés et analysés entre 2009 et 2013, les scientifiques sont à même de nous informer : de l’Équateur aux Pôles, la biodiversité du plancton, qui constitue la biomasse existante la plus importante et qui regroupe tous les micro-organismes présents dans l’Océan, diminue.

Le plancton serait lui aussi, victime du réchauffement climatique et « c’est tout l’écosystème qui s’en trouve bouleversé« , selon Chris Bowler, biologiste à l’ENS et co-directeur de Tara Océans.

Aurore Mailhes